Me Sidiki Kaba entame
APS
SENEGAL-JUSTICE

Me Sidiki Kaba entame "une tournée judiciaire’’ d’une semaine

Kaolack, 10 août (APS) - Le ministre de la Justice a effectué mercredi une visite des locaux du Tribunal régional de Kaolack (centre), première étape d’une tournée d’une semaine, à l’occasion de laquelle Me Sidiki Kaba compte procéder à l’inauguration de "nouvelles juridictions d’instance" dans les régions.
 
Le choix porté sur Kaolack pour démarrer cette tournée s’explique par le fait que la capitale du Saloum est "une ville centrale qui abrite une juridiction centrale", la Cour d’appel polarisant cinq régions, a-t-il expliqué à des journalistes, à l’issue d’une visite dans les locaux du Tribunal régional de Kaolack.
 
"Cette juridiction centrale de Kaolack a la compétence la plus étendue, et je suis là pour m’enquérir des conditions de travail des magistrats, du procureur général, des greffiers et de l’ensemble des travailleurs de la justice", a déclaré le garde des Sceaux.
 
Me Sidiki Kaba, entouré de certains de ses collaborateurs, a dit s’être déplacé pour également entendre les agents lui "dire ce qu’ils pensent du fonctionnement de la justice en retour".
 
A Kaolack, le ministre de la Justice a par ailleurs visité la prison de Koutal, la Cour d’appel et le siège du Service action éducative en milieu ouvert (AEMO).
 
Le garde des Sceaux et sa délégation sont attendus jeudi dans le département de Koumpentoum (Tambacounda), où il va "procéder à l’installation de la première juridiction d’instance de cette localité depuis l’indépendance".
 
"Cette juridiction va permettre de régler beaucoup de questions dont notamment la distance que faisaient les populations de Koumpentoum pour aller à Tamba régler les plus simples papiers administratifs, soit près de 200 kilomètres parcourus en aller et retour", a-t-il indiqué.
 
Après Koumpentoum, "nous allons installer le tribunal d’instance du département de Goudiry", dans la même région, a annoncé Me Sidiki Kaba, réaffirmant la volonté des pouvoirs publics d’apporter des solutions à la question de l’accès des citoyens à la justice.
 
Les initiatives mises en œuvre sur ce plan visent à rendre la justice plus proche des justiciables, en vue d’arriver à "une équité dans la manière dont les citoyens bénéficient du service public de la justice", a-t-il souligné. 
 
Me Sidiki Kaba devrait en outre visiter d’autres localités et sites, dont la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Tambacounda, "pour voir de très près les détenus et voir dans quelle mesure ou quel type d’actions urgentes" apporter "dans les mois à venir", pour l’amélioration de leurs conditions de détention.
 
 
 
 
 
 
 

AB/BK