Le concours du barreau prévu cette année (ministre)
APS
SENEGAL-SOCIETE

Le concours du barreau prévu cette année (ministre)

Dakar, 9 jan (APS) - Le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall a indiqué, mardi à Dakar, que le concours du barreau ouvert aux étudiants en Droit se tiendra cette année pour poser le premier jalon du chantier ouvert par son département et l’ordre des avocats.
 
"L’examen du barreau se tiendra cette année pour poser le premier jalon ouvert par le ministère et l’ordre des avocats afin de faire en sorte d’avoir un nombre plus important d’avocats pour mailler correctement le territoire" a dit le ministre de la Justice.

Ismaïla Madior Fall présidait la cérémonie de présentation de la circulaire relative à la présence de l’avocat dés l’interpellation du prévenu.
 
"Toutes les dispositions seront prises pour organiser le concours cette année et on va saisir le levier de l’assistance juridique pour faciliter l’installation de ces jeunes avocats", a-t-il indiqué.
 
Pour le professeur Ismaëla Madior Fall, il est normal que "le nombre réduit d’avocats et leur répartition disproportionnée sur l’étendue du territoire national soient interprétés, à juste titre, comme un obstacle majeur au droit à l’assistance d’un conseil". 
 
Le Sénégal compte, en 2018, trois cent cinquante-huit (358) avocats pour une population de 15 millions d’habitants environ dont une vingtaine seulement officie en dehors de la région de Dakar. 
 
Par conséquent, a ajouté le ministre, "notre système judiciaire est encore loin d’être conforme aux standards internationaux en matière de ratio avocats /justiciables".
 
Pour sa part, le bâtonnier de l’ordre des avocats, Me Mbaye Guèye dit travailler avec le ministre de la Justice pour augmenter le nombre d’avocats qui existent au Sénégal. 
 
"Normalement il ne devrait pas avoir de concours d’avocat, mais la loi permet au bâtonnier de l’organiser à tout moment. C’est pourquoi nous l’avons demandé cette année", a-t-il expliqué.

"Il s’agit aujourd’hui d’attendre la signature de l’arrêté qui va ouvrir les candidatures et fixer la date de l’examen", a dit Me Mbaye Guèye, ajoutant qu’ils sont dans "la perspective de recruter des jeunes diplômés de la faculté de Droit".
 

ADL/PON