L’imam Alioune Ndao veut être jugé, selon Ismaïla Madior Fall
APS
SENEGAL-JUSTICE-PRECISIONS

L’imam Alioune Ndao veut être jugé, selon Ismaïla Madior Fall

Mbour, 3 nov (APS) - Les conditions de détention de l’imam Alioune Ndao, incarcéré depuis environ deux ans pour apologie du terrorisme, ne posent pas problème, a assuré jeudi le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, précisant que le détenu demande plutôt à "être jugé’’. 

‘’J’ai eu l’occasion de visiter le camp pénal de Liberté 6 où le détenu Ndao est retenu. Mais, ce qui est en cause, ce n’est pas ses conditions de détention mais plutôt le fait qu’il (l’imam) demande à être jugé’’, a déclaré le Professeur Fall. S’exprimant en marge d’une visite à Mbour, il a indiqué que le dossier est en instruction.


D’après lui, au Sénégal, comme partout ailleurs dans le monde, on commence, de plus en plus, à faire face à l’infraction que constitue le fait de terrorisme, ce qui, à l’en croire, est relativement nouveau. 

‘’Pendant longtemps, si vous allez dans les prisons sénégalaises, il n’y avait pas de détenus pour des faits de terrorisme. Mais, de plus en plus, il doit y en avoir, parce que c’est l’environnement sécuritaire international et africain qui est comme ça. Mais, aujourd’hui, l’affaire Ndao est en cours d’instruction et dès que celle-ci sera terminée, il va être jugé’’, a-t-il assuré.

ADE/ASG