L’affaire des faux médicaments saisis à Touba renvoyée au 5 Juin
APS
SENEGAL-SANTE-JUSTICE

L’affaire des faux médicaments saisis à Touba renvoyée au 5 Juin


Diourbel, 15 mai (APS) – Le tribunal de grande instance de Diourbel a renvoyé au 5 juin prochain le jugement de l’affaire de la saisie des faux médicaments, sur la demande écrite de l’un des avocats du syndicat des pharmaciens, a constaté l’APS.


 


Le tribunal a, répondant favorablement ce mardi à la demande d’un des conseils du syndicat des pharmaciens, renvoyé au 5 juin le jugement de l’affaire des faux médicaments.

Exploitant une information anonyme, la brigade spéciale de gendarmerie de Touba avait, le 11 novembre 2017, immobilisé deux camions guinéens dans lesquels se trouvait une importante quantité de médicaments dissimulés entre des sacs de
son de blé et des bouteilles de gaz vides.


Me Sidy Kanouté, avocat de l’ordre des pharmaciens du Sénégal a estimé cette saisie à quelque 1 milliard 300 millions de FCFA.


Le convoyeur Amadou Woury Diallo avait, au terme de l’information judiciaire, été accusé d’association de malfaiteurs, contrebande, exercice illégal de la profession de pharmacien et de contrefaçon de médicaments.


Le 19 novembre 2017, un certain Bara Sylla avait été interpellé à Dakar et placé sous mandat de dépôt.


"L’ordre des pharmaciens mène un combat contre la vente illicite des médicaments et l’exercice illégal de la fonction de pharmacien" a dit Me Kanouté


Qui ajoute que "le fait pour un particulier de s’adonner à cette vente de médicaments illicite constitue un danger pour les populations sénégalaises".


L’avocat a fait remarquer qu’"il y a des commanditaires que l’enquête n’a pas permis d’identifier et une plainte contre X a été lancée".


Me Kanouté qui appelle à la poursuite de la traque contre les faux médicaments a salué l’engagement des Forces de sécurité et de défense qui sont au premier rang de cette lutte.


 ID/PON