Des magistrats planchent sur
APS
SENEGAL-JUSTICE

Des magistrats planchent sur "les peines alternatives à l’incarceration"

Kaolack, 14 nov (APS) - Une vingtaine de magistrats et d’acteurs de la justice des régions de Fatick et Kaolack (centre) prennent part à un atelier sur "les peines alternatives à l’incarcération", une rencontre ouverte mardi matin, dans la commune de Kaolack, a constaté l’APS.


La rencontre consacrée notamment à "la levée des obstacles à la mise en œuvre des peines alternatives à l’incarcération et à l’aménagement des peines de prison" est organisée par l’Observatoire national des lieux de privation de liberté.
 
"Cet atelier va aider à inciter les magistrats à prononcer et à faire appliquer des décisions favorables au désengorgement des prisons. Il s’agit de les emmener à éviter autant que possible les incarcérations inopportunes, conformément à notre législation", a expliqué Josette Marceline Ndiaye Lopez, l’observateur national des lieux de privation de liberté.
 
Le gouverneur de la région de Kaolack, Al Hassan Sall, le premier président de la cour d’appel de Kaolack, Ousmane Kane, le président du Tribunal de grande instance de Fatick et d’autres magistrats prennent part à l’atelier.
 
"Les recommandations (…) qui sortiront des travaux aideront à faire de la peine d’emprisonnement une sanction utile pour le condamné, dans la perspective de sa réinsertion", a expliqué Josette Marceline Ndiaye Lopez.

AFD/AKS/ESF