Fatick : la Cour suprême ordonne la fermeture d’une décharge à Poukham Tock
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-JUSTICE

Fatick : la Cour suprême ordonne la fermeture d’une décharge à Poukham Tock

Dakar, 19 déc (APS) – La Cour suprême a ordonné la suspension d’un arrêté du sous-préfet de Ndiob levant la fermeture d’une décharge publique située à Poukham Tock, un village de la région de Fatick (centre).
 
 
Des habitants de ce village de la commune de Mbellacadiao avaient saisi la haute juridiction pour obtenir d’elle la suspension de la décision de l’autorité administrative qui dirige l’arrondissement de Ndiob.

Le sous-préfet, par un arrêté du 12 octobre 2020, avait ordonné la levée de la fermeture d’une décharge de déchets solides située à Poukham Tock.

Cette décision permettait à la mairie de Fatick de continuer à déverser des ordures dans le périmètre du village, situé à quelques kilomètres de la capitale régionale.

Estimant que cette décharge détériorait le cadre de vie du village, ainsi que la santé des villageois et de leur cheptel, quatre de ses habitants avaient saisi la haute juridiction pour demander la suspension de l’arrêté du sous-préfet.

Par la suite, un référé administratif de la Cour suprême du jeudi 17 décembre ‘’ordonne la suspension de l’exécution de l’arrêté (…) du sous-préfet de Ndiob portant levée de la fermeture de la décharge [de déchets] solides de Poukham Tock’’.

La décision de justice, consultée par l’APS, affirme que les villageois ‘’subissent les conséquences néfastes liées (…) à la perte de leurs animaux domestiques’’, lesquels ‘’consomment les déchets plastiques de la décharge’’. 

La Cour suprême estime que les habitants de Poukham Tock subissent des ‘’nuisances sanitaires qui leur causent des maladies dermatologiques récidivantes’’, autant de raisons qui motivent sa décision.

ESF/AKS