Diourbel : un prévenu condamné à 15 ans de travaux forcés par la Chambre criminelle
APS
SENEGAL-JUSTICE

Diourbel : un prévenu condamné à 15 ans de travaux forcés par la Chambre criminelle

Diourbel, 26 mars (APS) – La Chambre criminelle du tribunal de grande instance (TGI) de Diourbel a condamné mardi à 15 ans de travaux forcés, Déthié Mbaye, un prévenu reconnu coupable d’association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit avec violence et de détention illégale d’arme.

Moussa Ka, un autre prévenu poursuivi dans la même affaire pour tentative de vol en réunion commis la nuit avec usage d’arme et de détention d’arme sans autorisation administrative a écopé d’une peine d’un an ferme.

Abdou Sow, dit Bayodo qui était poursuivi pour les mêmes faits a de son côté été acquitté alors qu’Ousmane Ba, un autre coaccusé a été condamné à cinq ans d’emprisonnement.

Les faits pour lesquels ces prévenus comparaissaient devant la Chambre criminelle du TGI de Diourbel remontent au 14 janvier 2015. Cette nuit-là, un véhicule pick-up de marque Mitsubishi appartenant à la SENELEC a été volé avant d’être utilisé aux environs de 2 heures la nuit par des malfaiteurs pour attaquer une pharmacie et un domicile dans la cité religieuse de Touba.

Selon l’accusation, le visionnage des images de vidéo-surveillance permirent de savoir que les malfaiteurs par la suite identifiés et arrêtés détenaient des armes blanches et des gourdins.

Ils n’avaient cependant pas pu accéder à l’intérieur de la pharmacie bien qu’ils étaient parvenus à dérober sur place un pistolet et un téléphone appartenant au nommé Assane Sarr en plus d’une somme d’argent.

L’enquête a par la suite permis de confondre les mis en cause après que des armes aient été découvertes au domicile du principal accusé, Déthié Mbaye de son présumé complice Moussa Ka.

Dans son réquisitoire, le ministère public avait demandé au tribunal de condamner Déthié Mbaye à 21 ans de travaux forcés.

Il avait également requis un emprisonnement de 5 ans à l’encontre de Moussa Kâ dit Mboudiéry avant de demander l’application de la loi contre Ousmane Ba dit Mbaye Seydi et demandé l’acquittement pour l’accusé Abdou Sow dit Boyodo.

FD/OID/AKS