Biram Souleye Diop et Abbass Fall de Pastef bénéficient d’une liberté provisoire
APS
SENEGAL-POLITIQUE-JUSTICE

Biram Souleye Diop et Abbass Fall de Pastef bénéficient d’une liberté provisoire

Dakar, 25 mars (APS) – Biram Souleye Diop et Abbass Fall, des responsables du parti Pastef (opposition), ont bénéfifié, jeudi, d’une liberté provisoire après un séjour carcéral d’un mois, a-t-on appris de différentes sources.

Les deux membres des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité avaient été placés sous mandat de dépôt, le 23 février dernier pour ’’’’association de malfaiteurs, complicité de diffusion de contenus contraires aux bonnes moeurs, menaces de voie de fait et violence’’.

Birame Souley Diop et Abbass Fall, respectivement administrateur national et coordonnateur à Dakar de cette formation politique avaient été arrêtés après les manfestations violentes qui avaient suivi l’annonce de la convocation de leur leader, Ousmane Sonko, à la section de recherches de la gendarmerie suite à une plainte pour ’’viols’’ et ’’menaces de mort’’.

Arrêtés également dans le cadre des troubles nés de l’éclatement de l’affaire Sonko, le Coordonnateur du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire (Frappe/France Dégage), Guy Marius Sagna, a obtenu, mercredi, la liberté provisoire, mesure dont ont bénéficié également Assane Diouf et Clédor Sène.
 
Tous les trois avaient été placés sous mandat de dépôt en fin février pour ’’association de malfaiteurs, provocation aux crimes et délits mais aussi organisation d’un mouvement insurrectionnel’’.

De son côté, l’opposant Ousmane Sonko a été placé sous contrôle judiciaire après une première audition par le Doyen des juges, Samba Sall.

L’accusatrice du candidat arrivé troisième à l’élection présidentielle de 2019 est une jeune femme travaillant dans un salon de massage et de beauté de Dakar.
 
OID/AKS