Un projet veut une présence effective des femmes dans la gouvernance
APS
SENEGAL-SOCIETE-GENRE

Un projet veut une présence effective des femmes dans la gouvernance

Diourbel, 21 avril (APS) - Le projet de contribution à la vulgarisation, à la protection des droits des femmes dans les régions de Dakar, Thiès et de Diourbel veut inciter les femmes à s’impliquer davantage dans la gouvernance et d’autres sphères de décision, a déclaré, sa coordonnatrice Astou Diouf.
 
"Nous voulons amener les femmes à prendre conscience et à être beaucoup plus présentes [dans les sphères de décision]. Nous pensons que leur présence dans la gouvernance à tout niveau va influencer l’éducation des enfants, leur santé mais également leur citoyenneté", a-t-elle dit.
 
Elle s’exprimait samedi au cours d’un forum de diffusion à grande échelle organisée en partenariat avec la Croix rouge et l’Association des femmes Juristes du Sénégal (AJS) sur la question des droits des femmes et leur participation politique aux prochaines élections municipales.
 
"Nous estimons que les femmes sont faiblement représentées dans les instances mais si on ne regarde dans le rétroviseur, on sait que les femmes ont longtemps été confinées dans des positions sociales [défavorisées]", a déploré Mme Diouf.
 
Selon elle, cette situation a eu des conséquences sur leur présence et leur représentativité dans les instances de la gouvernance, dans les instances de décisions.
 
"Nous ne disons pas que le droit électoral des femmes n’est pas respecté mais peut-être qu’il n’est pas exercé pleinement par (...) pure ignorance", a relevé la coordinatrice du projet de vulgarisation et à la protection des droits des femmes.

FD/ASB