Les partenaires invités à davantage s’engager en faveur de la promotion du genre
APS
SENEGAL-GENRE

Les partenaires invités à davantage s’engager en faveur de la promotion du genre

Dakar, 15 dec (APS) - Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Moussa Baldé, a invité mardi à Dakar, les partenaires institutionnels, techniques et financiers à maintenir leur engagement en faveur de la promotion du genre par le renforcement de leur soutien à l’élaboration et à la mise en œuvre du Plan d’institutionnalisation du genre .

‘’J’invite les partenaires institutionnels et les partenaires techniques et financiers à maintenir leur engagement en faveur de la promotion du genre et à renforcer leur soutien technique et financier à l’élaboration et à la mise en œuvre du Plan d’institutionnalisation du Genre 2021-2025 destiné à traduire en actions les orientations de l’audit’’, a-t-il indiqué.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural s’exprimait à l’ouverture des travaux d’un atelier de validation politique du rapport d’audit genre de son département ministériel. La rencontre s’est tenue en présence de plusieurs officiels et partenaires techniques et financiers.

Moussa Baldé a rappelé qu’une attention particulière sera accordée à la Cellule Genre, mécanisme de coordination du processus d’institutionnalisation et du pilotage de la mise en œuvre du Plan d’institutionnalisation genre de son département.

Il a fait savoir que le renforcement de l’opérationnalité de cette cellule demeure ‘’une condition sine qua non à l’effectivité de l’intégration du genre et de la prise en compte des besoins spécifiques des hommes et des femmes à tous les niveaux d’intervention’’ de son ministère.
 
‘’En vue de répondre aux besoins différenciés des hommes et des femmes et de prendre en compte équitablement les droits et les contributions des femmes, le Gouvernement a adopté la stratégie d’institutionnalisation du genre afin de soutenir l’effectivité de l’intégration du genre dans les interventions de développement’’, a-t-il assuré.

Il a ajouté que la démarche d’institutionnalisation du genre requiert, au préalable, un diagnostic approfondi basé sur le genre’’.

Selon lui, cette étape dénommée "audit genre" est déterminante pour enclencher un processus réfléchi, structuré et stratégique permettant d’analyser et d’évaluer les capacités institutionnelles et programmatiques de l’institution concernée à réaliser l’équité et l’égalité de genre dans tous ses domaines d’intervention.


SG/AKS