L’Afrique appelée à bien gérer son dividende démographique
APS
SENEGAL-AFRIQUE-DEVELOPPEMENT

L’Afrique appelée à bien gérer son dividende démographique

Dakar, 12 nov (APS) - L’Afrique doit gérer son dividende démographique afin qu’il soit bénéfique pour sa croissance économique et non une bombe à retardement, a plaidé lundi, l’envoyée spéciale femmes, paix et sécurité du président de la commission de l’Union Africaine (UA), Bineta Diop.

’’Il faut que les Etats membres qui ont adopté des politiques sur l’Agenda 2063, mettent des moyens en place pour assurer le développement du continent pour éviter l’explosion de cette bombe’’, a-t-elle lancé.
 
Mme Diop s’exprimait lors d’un panel axé sur l’automatisation des femmes dans les agendas internationaux, 2030, 2063 et la feuille de route de l’UA sur le dividende démographique.
 
Ce panel a été organisé à l’occasion de la rencontre de haut niveau sur le dividende démographique et l’autonomisation des femmes et des filles. Cette réunion de deux jours a vu la participation de plusieurs pays de la sous-région, ainsi que du corps diplomatique.
 
Pour elle, il faudrait redoubler les efforts et être vigilant sur les questions sécuritaires afin de mieux assurer le développement du continent. 
 
’’(…) L’aspiration 6 et 7 de l’Agenda 2063 prend en compte des mesures qui visent à renforcer les femmes en tant qu’actrices principales’’, a, pour sa part, souligné la représentant du programme genre de l’UA, Oulimata Sarr.
 
Elle a rappelé que l’Union africaine considère comme primordiale, non seulement la prise en compte des questions de genre, mais également les questions de l’autonomisation de la femme.
 
L’Agenda 2063, a-t-elle ajouté, reste un cadre stratégique de l’UA pour bâtir une Afrique intégrée, prospère et pacifique. ’’Les jeunes doivent faire partie intégrante de la mise en œuvre de la stratégie de l’Agenda 2063 de l’UA’’, a-t-elle fait savoir.

AMN//MD/ASG