Journée du 8 mars à Mbour : les femmes souhaitent davantage de parité et d’autonomie
APS
SENEGAL-GENRE

Journée du 8 mars à Mbour : les femmes souhaitent davantage de parité et d’autonomie

Mbour, 8 mars (APS) – Les femmes du département de Mbour (ouest) ont plaidé mercredi, à l’occasion de la Journée de la femme, pour plus de parité et d’autonomie, afin de jouer pleinement leur rôle dans le processus d’émergence économique du Sénégal.
 

Ces femmes de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir), de la coalition Bennoo Bokk Yakaar (BBY, mouvance présidentielle) et du mouvement "Agir avec Macky pour le développement de Mbour’’ (AMDEM) étaient réunies à Mbour.

Sous la houlette de la haute conseillère des collectivités territoriales, Kany Sagna, elles ont dit leur intention de se battre pour obtenir "une parité équitable’’.

"Nous continuerons de nous battre pour l’effectivité de la parité, parce que celle-ci n’est pas encore atteinte comme ça devait l’être, contrairement à ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale et au HCCT’’, a relevé Kany Sagna. Pour elle, cette journée, entièrement dédiée aux femmes du monde, est ‘’un excellent prétexte pour faire le plaidoyer d’une parité effective et l’autonomisation des femmes’’.

‘’Nous allons aussi continuer à nous battre, pour que les femmes du département de Mbour aient une autonomisation financière, mais aussi leur permettre d’avoir les compétences requises pour lutter, au niveau des différentes instances de décision, afin de résorber le gap qui empêche l’effectivité de la parité’’, a assuré Mme Sagne, responsable de l’APR à Mbour.

De son côté, Mme Moreira, qui, depuis quelques années, appuie les femmes du département dans le financement d’activités génératrices de revenus et la formation en transformation de produits locaux, indique que ‘’l’autonomisation des femmes leur permet de sortir de la précarité’’.

‘’Je crois que nous sommes sur les pas de l’émergence, parce qu’aujourd’hui, les femmes sont au cœur du Plan Sénégal émergent (PSE). Et nous en remercions le chef de l’Etat, le président Macky Sall, pour les mesures phares qu’il a prises pour l’autonomisation des femmes à travers des financements mis à leur disposition [...]’’, a dit, pour sa part, la députée Sira Ndiaye lors d’une autre activité, à Somone.

Elle a demandé ‘’solennellement’’ aux autorités étatiques de donner ‘’plus d’autonomie’’ aux femmes du département de Mbour. Ces femmes, ‘’très braves’’, en ont besoin, ‘’pour s’autonomiser, entreprendre et s’affirmer effectivement’’ sur les plans économique, politique et social’’, a lancé Mme Ndiaye.

Elle souligne que beaucoup de programmes et projets sont en train d’être mis en œuvre dans le département de Mbour et auront ‘’un impact positif’’ sur les femmes.

 ‘’La parité est une excellente initiative pour l’émancipation des femmes, mais elle est un peu médiocre’’, a déploré l’adjointe au maire de la commune de Mbour en charge de la santé, Khady Thioune.

‘’Pour que cette parité puisse être d’une qualité irréprochable, il faut que l’alphabétisation des femmes soit de rigueur, que celles-ci acceptent d’être instruites et que les filles soient scolarisées et maintenues à l’école, afin d’avoir l’intelligence et l’expérience qu’il faut’’, a-t-elle indiqué.

ADE/ASG/MS