Campagne HeForShe : 961 Sénégalais engagés pour l’égalité des sexes
APS
SENEGAL-GENRE

Campagne HeForShe : 961 Sénégalais engagés pour l’égalité des sexes

Dakar, 31 mars (APS) - La campagne de solidarité HeForShe (LuiPourElle), lancée il y a trois ans par ONU Femmes, a permis à 961 Sénégalais de s’engager en faveur de l’égalité des sexes, selon sa plateforme web visitée par l’APS.

L’objectif de cette campagne est de faire participer les hommes et les garçons dans le combat pour l’égalité des sexes et les droits des femmes, en les encourageant à prendre des mesures contre les inégalités rencontrées par les femmes et les filles.

Les statistiques du Sénégal traduisent cependant une activité très faible de cette campagne dans le pays comme le rapporte le site contrairement à des pays comme la Tunisie où l’on dénombre 1590 hommes engagés, le Libéria, 3716.

La République Démocratique du Congo totalise le plus grand nombre d’hommes engagés sur le continent avec 51628 hommes après le Rwanda (200630 hommes engagés)

Diana Ofwona, Directrice régionale d’Onu Femmes pour l’Afrique de l’ouest et du centre a estimé dans un entretien paru dans l’édition du mois de mars du magazine "Réussir", que "le rôle des hommes dans le mouvement des femmes est essentiel".

Selon elle, cette campagne vise à remettre en question le statu quo et à appuyer le changement transformateur pour les femmes, hommes, garçon et filles.

"Depuis son lancement en 2014, plus de 1,3 millions d’hommes et de garçons du monde entier ont pris des engagements en faveur de l’égalité entre les sexes à travers le site web HeForShe", a-t-elle précisé.

Grâce à l’initiative "Impact 10X10X10", poursuit Mme Ofwona, de nombreux dirigeants, dont des chefs d’Etat, des PDG et des universitaires, se sont engagés à devenir des champions de la condition féminine.

Le mouvement Impact 10x10x10 de la campagne HeForShe a été lancé en 2015 lors du Forum économique mondial de Davos, dans le but de promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes auprès des gouvernements, des entreprises et des universités.

Selon la plateforme web de la campagne, deux chefs d’Etat africains font partie de ces champions de la condition féminine. Il s’agit du président rwandais Paul Kagamé et son homologue malawite Arthur Peter Mutharika.

Diana Ofwona s’est dit "satisfaite du succès" de la campagne non sans exprimer son souhait de voir "de plus en plus d’hommes et de garçons devenir partie intégrante du mouvement pour l’égalité entre les sexes".

MF/OID/ASB