Vers une stratégie de développement du numérique dans les offres de formation
APS
SENEGAL-FORMATION-TIC-PERSPECTIVES

Vers une stratégie de développement du numérique dans les offres de formation

Dakar, 22 avr (APS) – Le ministère de la Formation professionnelle et technique compte mettre en oeuvre une stratégie de développement du numérique dans 30 nouvelles offres de formation essentiellement alignées sur le numérique et le digital.
 
’’La formation professionnelle et technique va changer par l’utilisation du numérique avec comme objectif visé de renforcer l’offre et rendre opérationnelles les compétences requises pour impulser la créativité et les innovations chez les jeunes’’, a expliqué la Chargée du numérique au ministère de la formation professionnelle et technique, Maimouna Diakhaté.
 
Pour les axes de ce programme, a-t-elle expliqué, ’’l’idée pour le département de la FPT est d’aligner l’offre de formation sur les besoins de l’économie numérique, de développer une démarche collaborative à tous les niveaux et de promouvoir l’inclusion numérique d’utiliser le numérique pour améliorer la formation’’.
 
Ainsi, il s’agira d’ici quatre ans de développer 30 nouveaux programmes de formation liés aux métiers du numérique et implantés dans la formation professionnelle initiale ainsi que dans la formation continue, a-t –elle dit en prenant part jeudi à une conférence en ligne marquant la célébration de la Journée internationale des femmes dans les TICS (JIFTIC).
 
Sur ces programmes, une douzaine ont été déjà développées, selon Mme Diakhaté citant le Brevet technique en domoticien, développeur d’application mobile, marketing et communication digitale, infographie multimédia, cyber sécurité, producteur audiovisuel, webmaster et réseaux sociaux en câbleur informatique entre autres.
 
Pour la mise en œuvre de cette stratégie, des projets ont été proposés comme la mise en place d’une cellule de veille numérique afin d’anticiper sur les besoins en compétences en plus du volet recherche, a-t-elle souligné dans sa communication.
 
Il sera aussi créé dans cette optique, a t –elle ajouté, un baccalauréat en sciences numériques et informatiques en même temps qu’un CAP, BEP, BT et BTS dans le domaine du numérique.
 
L’objectif est de promouvoir l’utilisation des outils du numérique comme supports pédagogiques dans les établissements de formation professionnelle et technique, selon Maimouna Diakhaté.
 
Pour réussir la mise en œuvre de la stratégie, le ministère compte renforcer la capacité des formateurs en numérique éducatif mais également construire un centre d’un centre de référence dédiés aux métiers du numérique.

Un centre déjà en cours de construction à Diamniadio avec en son sein une unité d’innovation pédagogique mutualisée, a précisé la chargée du développement du numérique.
 
Elle a appelé les étudiantes et élèves qui ont pris part à la conférence en ligne à s’orienter vers les métiers du numérique qui offrent des opportunités de développement rapide de projets d’entreprenariat.
 
Le ministère a prévu d’outiller tous les centres de formation avec l’installation de salles multimédia et de matériels numériques, a-t-elle avancé
 
’’Utilisez déjà les moyens du bord, votre smartphone qui est configuré comme un ordinateur concevoir des projets d’entreprises’’, a-t-elle dit aux participantes de la conférence en ligne membres des clubs Synergie Education au numérique et médias (SENUM) installées dans les lycées et collèges.
 
Dans son intervention à la fin de la session, le Secrétaire général du ministère l’Economie numérique et des télécommunications Moussa Yoro Diallo a encouragé les participantes à ’’s’investir dans le numérique pour bénéficier des nombreuses opportunités et participer ainsi à la diversification de l’économie et la création d’emplois pour un développement durable’’.
 
Instituée depuis 2015 par l’Union internationale des télécommunications, la JIFTIC célébrée chaque 22 avril a pour objectif principal d’encourager la formation, l’innovation technologique et l’entreprenariat numérique afin d’augmenter la création d’emplois pour les jeunes et les femmes dans le secteur des TIC.
 

ADL/OID/AKS