Une structure insiste sur la sensibilisation des jeunes sur les opportunités d’investissement
APS
SENEGAL-ENTREPRENEURIAT

Une structure insiste sur la sensibilisation des jeunes sur les opportunités d’investissement

Marsassoum, 13 avr (APS) - L’Organe de régulation du système de récépissé d’entrepôt (ORSRE) ambitionne de contribuer à sensibiliser les jeunes sur les opportunités d’investissement, en vue de soutenir les producteurs dans l’accès au financement, a indiqué Driss Junior Diallo, directeur général de cette autorité administrative indépendante.
 
L’ORSRE est une structure rattachée au ministère chargé du Commerce et dont le rôle est de réguler et de contrôler le fonctionnement du système de récépissé d’entrepôt, conformément à la réglementation en vigueur, aux fins d’en assurer l’efficacité, l’efficience et l’intégrité. 
 
"Aujourd’hui, a souligné son directeur général, le défi c’est de sensibiliser les jeunes sur les différentes opportunités d’investissement que peut offrir le secteur primaire."
 
Driss Junior Diallo intervenait au cours d’un Forum sur l’emploi et les opportunités d’investissement à Marsassoum (département de Sédhiou), une rencontre tenue lundi sous l’égide de sa structure.
 
Des responsables de projets et programmes de développement, dont le projet Agri-jeunes Tekki Ndawñi et le Projet de valorisation des eaux pour le développement des chaînes de valeur (PROVALE-CV) ont pris part à ce forum pour exposer leurs activités.
 
Ce Forum vise à faciliter l’orientation des jeunes pour les amener à mieux profiter du nouveau mécanisme de financement des entreprises mis en place par le PAP2A, le Plan d’actions prioritaires ajusté et accéléré du Plan Sénégal émergent (PSE).
 
La rencontre a servi de cadre de sensibilisation des jeunes sur les opportunités d’accompagnement des structures financières de l’Etat pour la réalisation de leurs projets.
 
Les participants ont principalement insisté sur les opportunités que peut offrir le secteur primaire pour le développement de l’auto-emploi.
 
Ils ont noté qu’en termes de financement des jeunes producteurs, l’Etat du Sénégal a mis en place des structures de financement pour encadrer et accompagner les porteurs de projets et programmes, en vue de contribuer à apporter des solutions au chômage.

OB/BK/ASG