Saint-Louis : les jeunes invités à s’orienter vers l’auto-emploi
APS
SENEGAL-JEUNE-EMPLOI

Saint-Louis : les jeunes invités à s’orienter vers l’auto-emploi

Saint-Louis, 18 nov (APS) - Fatou Makhtar Fall Faye, adjointe du gouverneur de Saint-Louis chargée du développement, a invité lundi les jeunes à s’orienter vers l’auto-emploi et à l’entrepreneuriat.

Mme Faye s’exprimait au lancement de la caravane sur les opportunités d’emploi, initiée par l’ANPEJ en collaboration avec l’Agence allemande de coopération internationale pour le développement (GIZ) dans le cadre du programme dénommé migration pour le développement.
 
L’adjointe du gouverneur de Saint-Louis a souligné que les jeunes au-delà de la formation, doivent chercher à s’autonomiser, pour "se départir de cette logique d’attendre l’Etat par rapport à l’accès à l’emploi".


’’Aujourd’hui, le problème du chômage ne peut être résolu qu’avec l’implication de tout le monde notamment les jeunes", a-t-elle insisté.
 
La caravane vise à sensibiliser, former et accompagner les potentiels migrants et les jeunes de la région de Saint-Louis qui constitue une zone transfrontalière avec la Mauritanie et un "point de passage de l’immigration irrégulière", a-t-elle fait remarquer.
 
Fatou Makhtar Fall Faye a également évoqué l’impact de ce phénomène sur le développement économique de la région, estimant que si les jeunes sont tous candidats à l’immigration irrégulière, il n’y aurait personne pour porter à bras le corps l’émergence". 


 
L’objectif de cette caravane dans la zone nord, vise à sensibiliser les populations sur les questions migratoires et proposer des opportunités aux candidats à la migration, aux migrants de retour et à ceux qui souhaitent exploiter les perspectives locales, a de son côté déclaré Tamsir Faye, le directeur général de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (ANPEJ).
 
Il s’agira, a ajouté M. Faye, de sensibiliser une cible de 150 jeunes de manière interactive et participative sur le thème des migrations, mais aussi de renforcer leurs capacités tant techniques, managériales que de leadership, afin de les "amener à saisir des opportunités d’affaires". 
 
Les activités de la caravane dans la région de Saint-Louis et Matam, seront axées sur : une session de formation en éducation financière –gestion des microprojets, des sessions de formation en transformation de produits céréaliers et des fruits et légumes, renseigne un document remis à la presse.
 
Le texte précise que les jeunes auront des sessions de formation en aviculture, en Infographie et sérigraphie, en production de Javel et savon, en installation – réparation et maintenance des panneaux solaires, en transformation des produits laitiers, des sessions de sensibilisation sur les risques de la migration irrégulière. 
 
La caravane sillonnera la zone Nord à savoir les communes de Saint Louis, Dagana, Richard au Toll, Bokhol, Podor, Ndioum, Matam et Ourossogui, du 18 au 29 novembre.

BD/ASB/AKS