L’importance des PDDFPT mise en exergue
APS
SENEGAL-COLLECTIVITE-FORMATION

L’importance des PDDFPT mise en exergue

Saint-Louis, 27 mars (APS) – L’élaboration des Plans départementaux de développement de la formation professionnelle et technique (PDDFPT) vise à permettre aux départements de disposer d’un outil de pilotage répondant à leurs réalités socio-économiques, a indiqué El Hadji Saliou Ngom, coordonnateur de l’étude et la planification au ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat (MFPAA).



M. Ngom s’exprimait, mardi, lors de l’ouverture de la rencontre de partage et d’échange pour la validation des Plans départementaux de Saint-Louis, Dagana et Podor, en présence des acteurs et partenaires.
 
L’élaboration et la mise en œuvre du Plan départemental de développement de l’éducation et de la formation ont été transférées aux collectivités territoriales avec l’avènement de l’Acte 3 de la décentralisation, a rappelé El Hadji Saliou Ngom.
 
Selon lui, "ces nouvelles compétences, tout en prenant en compte les spécificités locales, devront s’exercer en collaboration avec l’ensemble des acteurs et partenaires du secteur de l’éducation et de la formation et conformément aux orientations nationales définies dans le PSE et dans la lettre de politique sectorielle de développement du MFPAA".
 
Les PDDFPT constituent un cadre de référence idéal pour mettre en œuvre la politique de l’Etat en matière de formation professionnelle et technique dans les collectivités territoriales, a-t-il dit.
 
Ce plan constitue un levier important sur lequel les acteurs locaux pourront s’appuyer pour faire face aux questions liées au chômage des jeunes entre autres.
 
Il a également la protection de l’environnement, le développement socio-économique des terroirs, "des défis qui ne pourront être levés que si et seulement, si nous mettons à disposition de notre pays des ressources humaines qualifiées capables de porter le développement socio-économique du Sénégal".
 
La rencontre de Saint-Louis débouchera sur une convergence de vue afin de renforcer durablement l’accès équitable à la formation professionnelle et technique formelle et non formelle, de diversifier l’offre de formation professionnelle et technique.
 
Il sera aussi question d’adapter les besoins de formation identifiés aux besoins de l’économie de chaque département, d’améliorer la gouvernance du système de formation professionnelle et technique, de développer le partenariat public-privé.
 
L’objectif est aussi de promouvoir l’insertion socioprofessionnelle des jeunes issus des systèmes formel et informel.
 


BD/OID/PON