Nioro : des jeunes invités à solliciter les financements de la DER
APS
SENEGAL-JEUNESSE-FORMATION

Nioro : des jeunes invités à solliciter les financements de la DER

Nioro, 7 oct (APS) - L’adjoint au préfet du département de Nioro, Maguette Ndiaye, a invité, mercredi, les jeunes bénéficiaires d’une formation organisée par l’agence allemande de coopération internationale pour le développement (GIZ) et le centre de formation de cette localité, à solliciter les financements de la Délégation à l’entreprenariat rapide (DER).
 
Il a suggéré les 20 jeunes bénéficaires de cette formation à ’’ se réunir en groupement d’intérêt économique’’. ’’Nous de l’administration déconcentrée, nous sommes prêts à aider ces jeunes, à les mettre en rapport avec cette délégation, pour leur permettre de valoriser les compétences qu’ils ont reçues à travers cette formation’’, a-t-il promis, à l’occasion d’une cérémonie de remise d’attestations aux bénéficiaires.
 
Selon lui, ‘’remettre un financement à ces jeunes va participer donc à leur installation, à l’ouverture d’ateliers pour pouvoir véritablement réaliser ce dont ils ont été formés’’. 
 
Ces 20 jeunes ont été formés en outillage agricole, un choix dont l’opportunité se justifie par la vocation du département de Nioro qui ‘’est par excellence un bassin agricole’’. 
 
Compte tenu de cela, il ’’aura véritablement besoin de cet outillage agricole pour pouvoir véritablement atteindre le niveau de production attendue chaque année’’, a estimé l’autorité administrative.
 
Maguette Ndiaye a rappelé que l’insertion des jeunes diplômés constitue une problématique à laquelle l’Etat est en train de trouver une solution par la promotion de la formation professionnelle.
 
’’Effectivement, l’insertion des jeunes diplômés est une problématique à laquelle l’Etat est en train de trouver une solution par la promotion de la formation professionnelle’’, a dit M. Ndiaye.

’’Dans cette perspective, le gouvernement a mis sur pied la Délégation à l’entrepreneuriat rapide pour les jeunes et les femmes’’, a-t-il ajouté. 
 
Il a plaidé pour le retour des jeunes à la terre et la diversification des cultures qui, pour lui, ’’ne doivent pas subir la tyrannie de l’arachide’’.

AMD/ASG/OID