Mamadou Koumé quitte le CESTI après vingt-neuf ans de service
APS
SENEGAL-MEDIAS-FORMATION

Mamadou Koumé quitte le CESTI après vingt-neuf ans de service

Dakar, 7 fév (APS) – Le journaliste Mamadou Koumé, formateur au Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI), l’école de journalisme et de communication de l’Université Cheikh-Anta-Diop (UCAD), a annoncé son départ dudit établissement après y avoir enseigné pendant vingt-neuf ans.
 
‘’Mon contrat avec l’UCAD a expiré le 31 décembre, ce terme correspondait également avec ma volonté de décrocher, exprimée depuis l’entame de l’année académique 2019-2020’’, a écrit M. Koumé dans une note parvenue à l’APS.
 
Mamadou Koumé, docteur en communication et ancien directeur des études du CESTI, dit avoir déjà ‘’eu l’occasion d’échanger sur le sujet (son départ) avec quelques anciens Cestiens’’, les diplômés de l’institut de journalisme et de communication. 
 
‘’Pendant trente-huit ans, notre institution a rythmé ma vie. Trois ans comme étudiant, six ans pour obtenir un doctorat en France, avec une bourse offerte par la Coopération française (sur proposition du CESTI) et vingt-neuf ans comme formateur’’, a-t-il rappelé.
 
‘’Contribuer à la formation de bon nombre d’entre vous a été un réel plaisir’’, a écrit le journaliste, directeur général de l’Agence de presse sénégalaise (APS) de 2000 à 2010.
 
Auparavant, il a été reporter au quotidien gouvernemental Le Soleil pendant plusieurs années. Il est ensuite allé en France, pour y poursuivre des études doctorales.
 
Concernant son parcours de formateur, Mamadou Koumé a évoqué ‘’un moment d’épanouissement’’, faisant allusion à sa contribution à la formation de 29 promotions d’étudiants du CESTI, de 1991 à 2020.
 
Avec le défunt Pape Diouf, il avait fondé l’hebdomadaire Le Sportif, dans les années 90.

SD/OID/ESF