Plaidoyer pour la pérennisation du Forum de l’étudiant guinéen
APS
AFRIQUE-GUINEE-FORMATION

Plaidoyer pour la pérennisation du Forum de l’étudiant guinéen

+++De l’envoyée spéciale de l’APS : Seynabou Ka+++
 
Conakry, 13 mai (APS) - Le Premier ministre de la Guinée, Mamady Youla a plaidé, samedi à Conakry pour la pérennisation du Forum de l’étudiant guinéen afin de disposer d’un cade de dialogue et de partage visant à relever le déficit de ressources humaines dans le pays.
 
Il s’exprimait lors de la cérémonie de clôture de la deuxième édition du Forum de l’étudiant guinéen qui a démarré, jeudi dans la capitale guinéenne sur le thème "Innovation et technologie". 
 
La manifestation qui a réuni des centaines d’étudiants, élèves, enseignants et membres de l’administration de la Guinée, du Maroc, de l’Inde et du Sénégal a été ouverte, jeudi après-midi par le chef de l’Etat, Alpha Condé.
 
"La Guinée a besoin de ressources humaines de qualité capable de rivaliser avec les autres nations. Pour réussir ce pari, nous devons inscrire cet évènement dans la durée (…)", a-t-il plaidé.
 
Selon M. Youla, le Forum de l’étudiant guinéen doit être "l’endroit approprié pour relancer la relation formation et travail". "Cette rencontre est en passe de devenir l’un des rendez-vous majeurs de l’enseignement guinéen"’, s’est-il réjoui.
 
Le Premier ministre guinéen a salué la participation "en masse" des étudiants, le niveau "élevé" des débats lors du forum ainsi que les "efforts" du ministère de tutelle pour donner aux pays des ressources humaines de qualité.
 
"L’Enseignement supérieur est un moyen que l’Etat met en œuvre pour vous engager vers de nouvelles horizons et trouver des solutions aux problèmes de développement de nos pays", a-t-il soutenu
 
De son côté, le ministre de l’Enseignement supérieur de la Guinée, Abdoulaye Yéro Baldé, a déclaré que "le FEG est désormais l’un des hauts lieux de la concertation et de débat en Guinée".
 
"Je suis content de l’engouement que ce forum, initié par mon département, a soulevé", s’est-il félicité, invitant les jeunes étudiants et élèves à d’avantage se mettre au travail pour relever les défis de leur pays et de l’Afrique.

SK/ASB