Le centre d’horticulture de Thieppe recevra ses premiers élèves et étudiants à la rentrée 2020
APS
SENEGAL-FORMATION-INFRASTRUCTURES

Le centre d’horticulture de Thieppe recevra ses premiers élèves et étudiants à la rentrée 2020

Louga, 3 sept (APS) - La construction du centre de formation professionnelle en horticulture de Thieppe, dans la région de Louga (nord), va s’achever à la fin de cette année, ce qui permettra à l’établissement de recevoir ses premiers élèves et étudiants à la rentrée scolaire suivante, a-t-on appris mardi de l’Office national de formation professionnelle (ONFP).
 
"Les travaux ont démarré depuis 18 mois, et nous comptons les finir au plus tard le 31 décembre 2019. Les travaux sont bien avancés. Donc, l’année scolaire suivante (celle de 2020), les étudiants pourront commencer les formations", a assuré le directeur de la construction et des équipements à l’ONFP, Bassirou Kane.
 
Il a fait cette promesse à la fin d’une visite du chantier en présence de Souleymane Ndiaye, l’adjoint du gouverneur de Louga, chargé des affaires administratives de la région, d’autres autorités locales et des responsables de l’ONFP.
 
Le centre de formation professionnelle en horticulture de Thieppe est construit dans le cadre de la mise œuvre du Projet de formation professionnelle pour l’emploi et la compétitivité (FPEC), financé avec 43 milliards de francs CFA réunis par l’Etat du Sénégal, la Banque mondiale et l’Agence française de développement.
 
"C’est un programme d’une dizaine de centres dont l’ONFP a la maîtrise d’ouvrage déléguée", a précisé M. Kane, ajoutant que le centre de Thieppe va coûter 1,6 milliard de francs CFA.
 
Construit sur une superficie de 10 hectares, le centre aura une capacité d’accueil de 270 étudiants.

Il comprend 16 salles pédagogiques, un champ d’application de cinq hectares, des bâtiments administratifs et un bloc destiné à l’hébergement des étudiants et des formateurs.
 
Le responsable de la formation à l’Agence nationale d’insertion et de développement agricole, Amsata Niang, a dit pourquoi Thieppe a été choisi pour accueillir ce centre, affirmant que cette commune située dans la région de Louga a "une vocation stratégique" pour l’horticulture.
 
"Nous sommes dans un domaine avec pas moins de 100 exploitants agricoles. Et ce centre a pour vocation de polariser d’autres centres satellites, pour que l’offre de formation professionnelle puisse répondre aux besoins exprimés par les acteurs du secteur", a-t-il dit.
 
Selon M. Niang, le centre de formation en horticulture va accueillir des collégiens ayant au minimum le niveau de la cinquième, mais aussi des élèves titulaires du brevet de fin d’études moyennes et des étudiants.
 
Souleymane Ndiaye s’est réjoui du niveau d’avancement des travaux. "C’est un centre qui donne de l’espoir à Thieppe et à la zone des Niayes. Nous sortons rassurés de cette visite, car le gros œuvre est exécuté à 80%. Et l’entrepreneur nous promet que dans quatre mois, nous aurons notre centre", a dit l’adjoint du gouverneur de Louga.

SK/ESF/BK