La formation professionnelle,
APS
SENEGAL-FORMATION-DEVELOPPEMENT

La formation professionnelle, "un levier essentiel" pour atteindre les objectifs du PSE (officiel)

Saly-Portudal (Mbour), 25 août (APS) – La formation professionnelle est "un levier essentiel" pour l’atteinte des objectifs de développement inscrits dans le Plan Sénégal émergent (PSE) a indiqué, jeudi à Saly-Portudal (Mbour), le directeur des ressources humaines du ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, Abdou Fall. 


"Pour qu’une économie puisse se développer, il faut nécessairement des ressources humaines capables de la transformer", a indiqué M. Fall dans un entretien avec la presse en marge d’une session de formation en conduite de changement, destinée aux directeurs, chefs de services et autres chefs de division de son département ministériel.

Cette session est la troisième d’une série de formation qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de renforcement de capacités initié par le ministère de la Formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’Artisanat.

"Au plus haut niveau de l’Etat, nous avons compris que le ministère de la Formation professionnelle joue un rôle central, notamment dans la formation des jeunes de notre pays dans les différentes filières qui nous permettent de transformer radicalement notre économie et d’impulser le développement", a souligné M. Fall.

"Le ministre Mamadou Talla ne cesse de dire qu’il faut que l’on puisse, au moins, dans le domaine de l’accès à la formation, former plus de 200 000 jeunes", a relevé Abdou Fall qui rappelle que 26.000 jeunes ont été formés en 2012 et 56.000 en 2016.

Le ministère prévoit de former entre 200 et 300.000 jeunes à l’horizon 2020 pour juguler le chômage qui constitue " un véritable fléau", a-t-il fait savoir.

Pour relever ce défi, le département ministériel va s’appuyer sur trois axes parmi lesquels l’"accès équitable" qui passe par la construction de nouveaux lycées techniques et professionnels.

"C’est dans ce cadre-là qu’il a été mis en place le projet formation professionnelle pour l’emploi et la compétitivité d’un coût de 35 milliards de francs CFA, avec l’appui de partenaires techniques et financiers dont l’Agence française de développement (AFP) et la Banque mondiale, pour élargir la carte de la formation professionnelle" a estimé M. Fall.


ADE/PON