Mamadou Talla prend la formation professionnelle et technique pour un facteur de compétitivité économique
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Mamadou Talla prend la formation professionnelle et technique pour un facteur de compétitivité économique

Mbour, 6 mars (APS) – La formation professionnelle et technique (FPT) fait partie des "facteurs de compétitivité et de performance" du Plan Sénégal émergent (PSE), a souligné, lundi, à Mbour (ouest), le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, Mamadou Talla. 

 
S’exprimant lors d’une rencontre de son cabinet avec les responsables des établissements de formation professionnelle et technique, il a dit que "l’objectif du Plan Sénégal émergent est de rapprocher l’offre de formation et la demande de formation, de manière équitable".
 
Mamadou Talla a laissé entendre que ces établissements doivent fournir "un apport considérable à la construction d’un Sénégal émergent", à travers leur soutien aux projets et programmes du PSE, le programme de développement mis en œuvre depuis par le gouvernement pour conduire le Sénégal à l’"émergence" économique, d’ici à 2035.
 
"Je réaffirme tout l’engagement et l’intérêt que je porte à la réalisation des objectifs de la formation professionnelle et technique, à travers un partenariat public-privé fort, le développement de l’apprentissage et l’arrimage des formations aux besoins de l’économie de notre pays", a ajouté M. Talla.
 
Il estime par ailleurs qu’en matière de financement des établissements de formation professionnelle, "les crédits d’investissement doivent prendre le pas sur les dépenses de fonctionnement".
 
Cette démarche permet de "rééquilibrer la carte de la formation professionnelle et technique" et "mettre tous les établissements aux normes et standards internationaux en vigueur", a expliqué Mamadou Tall.
 
Les participants de la rencontre de Mbour discutent de plusieurs sujets concernant ces établissements, notamment leur gestion et leur financement.

ADE/LTF/ESF