L’AUF créé un Centre d’employabilité à Thiès
APS
SENEGAL-FRANCOPHONIE-FORMATION-INFRASTRUCTURES

L’AUF créé un Centre d’employabilité à Thiès

Thiès, 22 juin (APS) – Le directeur de l’innovation, de la valorisation de la propriété intellectuelle et du transfert technologique, Salif Gaye, a salué lundi la création d’un Centre d’employabilité francophone (CEF) à Thiès, fruit d’une collaboration entre la Ville de Thiès, l’Agence universitaire francophone (AUF), l’Université Iba Der Thiam de Thiès et l’Institut supérieur d’enseignement professionnel (ISEP) de Thiès.
 
’’L’ouverture de ce centre cadre bien avec la politique de l’État du Sénégal consistant à une amélioration de l’employabilité de nos diplômés et fait partie d’un important projet que l’AUF a lancé au niveau mondial’’, a confié le professeur Gaye.
 
Le Recteur de l’Agence universitaire de la francophonie, professeur Slim Khalbous a effectué, lundi, une visite à Thiès, où il a été reçu par le maire de la Ville Talla Sylla. 
 
Ils se sont rendus sur le site du futur Centre d’employabilité francophone (Centre Léopold Sédar Senghor) financé par la Ville de Thiès et l’Agence universitaire de la francophonie. 
 
A la suite de cette visite, une convention quadripartite a été signée entre l’AUF, la Mairie de Thiès, l’ISEP de Thiès et l’Université Iba Der Thiam à l’Auditorium de l’Université Iba Der Thiam. 
 
Le directeur de l’innovation, de la valorisation de la propriété intellectuelle et du transfert technologique a annoncé la création de plusieurs CEF interconnectés par le biais d’une plateforme collaborative mondiale de services intégrés dont 10 en Afrique de l’Ouest. Deux seront installés au Sénégal (Dakar et Ziguinchor). 
 
’’Par conséquent, l’ouverture de ces centres cadre bien avec la mission de l’AUF consistant à agir pour une francophonie universitaire solidaire engagée dans le développement par des projets structurants pour une amélioration concrète de l’enseignement supérieur particulièrement l’employabilité des diplômés’’, a-t-il souligné. 
 
Pour le Recteur de l’Agence universitaire francophone, Slim Khalbous, l’enseignement supérieur, l’apprentissage et la formation sont des besoins stratégiques cruciaux.
 
Selon lui, quelque 400.000 euros ont été dégagés par l’AUF pour faire implanter les centres de Thiès, Dakar et Ziguinchor d’ici 2022.
 
Le Sénégal est le premier pays à accueillir 3 grands centres dans 3 grandes villes différentes notamment, Dakar, Ziguinchor et Thiès.
 
’’Nous avons lancé un projet structurant qui est un réseau de centres d’employabilité francophone qui sera présent dans plusieurs pays avec une présence particulière au Sénégal’’, a confié Slim Khalbous.
 
Pour le maire de la ville de Thiès, Talla Sylla, ce centre va très fortement contribuer à l’insertion des diplômés des institutions d’enseignement supérieur de la région de Thiès. Il a ainsi mis à la disposition du projet un bâtiment de 1000 m² en centre-ville.


LTF/OID/ASB