El Hadji Abdou Aziz Ndiaye, un jeune sénégalais qui a l’émergence en ligne de mire
APS
SENEGAL-ENSEIGNEMENT-PORTRAIT

El Hadji Abdou Aziz Ndiaye, un jeune sénégalais qui a l’émergence en ligne de mire

Dakar, 26 août (APS) - El Hadji Abdou Aziz Ndiaye, l’un des 39 élèves sénégalais en classe de terminale bénéficiaires d’une bourse d’excellence à l’étranger, est un brillant jeune potache à l’ambition d’émergence.
 
 
Agé à peine de 19 ans, le natif de Yeumbeul (banlieue dakaroise) fait partie des trente-neuf nouveaux bacheliers des séries scientifiques et littéraires qui ont apposé, jeudi dernier, leur signature sur un document qui leur permet de bénéficier d’une bourse mensuelle d’au moins 750 euros (490.000 frs CFA) au titre de l’année académique 2016-2017.
 
Organisée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, cette cérémonie est le couronnement de leur brillante réussite au baccalauréat avec des mentions très bien et bien et/ou de leur gratification au concours général 2016. 
 
Parmi ces "enfants exceptionnels", El Hadji Abdou Aziz Ndiaye, un pur produit du lycée de Thiaroye où il a obtenu son baccalauréat avec une moyenne de 17/20, figure en haut de la liste. 
 
Habitué à récolter de grosses moyennes depuis la classe de seconde, c’est avec évidence qu’il obtient la bourse de l’excellence qui lui permet de poursuivre ses études à l’extérieur du pays.
 
Admis au lycée Henry IV de Paris (France), Aziz, détenteur du 2-e prix Mathématiques au concours général et d’une mention "Très bien" au baccalauréat, ne cache pas son ambition de devenir un ingénieur en génie informatique. Il dit vouloir revenir au Sénégal une fois ses études de cinq ans terminées.

"C’est très important de revenir au Sénégal. Car seuls les sénégalais pourront développer notre pays, personne ne le fera à notre place", a-t-il affirmé avec conviction.
 
Tête baissée et les bras croisés, le jeune Aziz exprime sa joie de faire partie des élèves choisis pour étudier à l’étranger. "C’est une bonne initiative, et il est important de mettre les élèves dans de bonnes conditions d’études", a-t-il dit en toute serénité.

Après la publication des résultats du Bac, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a lancé un appel à candidatures à déposer à la Direction des bourses chargée de trier les meilleurs élèves.

Et sur les 136 dossiers enregistrés, toutes séries confondues ont été enregistrés, ceux de 39 nouveaux bacheliers dont 7 vivant à l’étranger ont été retenus.
 
Sur les 32 candidats retenus au niveau national, il y a quatre titulaires d’un bac littéraire contre 28 titulaires d’un bac scientifique des séries S1 et S 2.
 
Dans le cadre de l’accord de convention qui précise le processus de sélection ainsi que le nombre de pensionnaires par filière de formation, les lycées Louis Le grand, Henri IV, du Parc et le groupe INSA ont mis à la disposition de l’Etat du Sénégal des places dans leurs établissements.
 

SK/AS/PON