Diourbel : une cinquantaine de jeunes formés en conduite automobile
APS
SENEGAL-FORMATION-TRANSPORT

Diourbel : une cinquantaine de jeunes formés en conduite automobile

Diourbel, 25 avr (APS) - Une cinquantaine de jeunes conducteurs de motos "Jakarta", mécaniciens et étudiants de Diourbel ont reçu, mercredi, leurs attestations et permis de conduire à l’issue d’une formation de deux mois en conduite automobile en vue de réduire les risques d’accidents dans la zone, a constaté l’APS.
 
"(...) nous avons formé 50 jeunes de Diourbel qui ont tous réussi", à l’examen du permis de conduire, a déclaré, Saliou Keïta, secrétaire général de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (ANPEJ), au terme de la cérémonie de remise d’attestations et de permis de conduire.
 
La formation en conduite automobile entre dans le cadre du programme de renforcement des capacités de jeunes chômeurs, mécaniciens, conducteurs de motos "Jakarta".
 
M. Keïta a soutenu que l’ANPEJ veut à travers ce programme, apporter sa contribution à la sécurité routière. "Les accidents dans cette région sont assez considérables et les victimes en général sont des jeunes qui ignorent le code de la route", a-t-il noté.

A en croire Saliou Keïta, cette formation est une porte ouverte à d’autres activités et une meilleure insertion économique. La demande de formation en conduite automobile est très forte dans la localité et elle permettra de réduire les risques d’accidents, a-t-il dit.
 
"Parmi les récipiendaires, nous avons des étudiants puisqu’aujourd’hui le permis de conduire peut être une condition pour accéder à un métier, à un emploi. Des mécaniciens également ont été formés dans le cadre de ce programme", a-t-il relevé.
 
De même, a-t-il fait remarquer, le programme ’’a travaillé sur l’approche genre’’ parce qu’aujourd’hui, il y a des conductrices de véhicules.
 
L’agence veut apporter son aide aux jeunes pour leur permettre d’avoir des permis de conduire pour poids lourds mais aussi les accompagner à monter leur propre entreprise en vue d’une meilleure insertion dans le tissu économique, a t-il indiqué.

FD/ASB/OID