Des directeurs d’instituts de formation mettent sur pied la FEPES
APS
SENEGAL-EDUCATION-FORMATION

Des directeurs d’instituts de formation mettent sur pied la FEPES

Dakar, 23 juil (APS) - La Fédération des établissements privés d’enseignement supérieur du Sénégal (FEPES) mise en place, samedi à Dakar, va garantir au monde professionnel des ressources humaines de qualité qui vont contribuer à l’émergence du pays a soutenu le Directeur général de l’Institut professionnel de l’entreprise (IPE), Daour Diop.
 
"C’est après mûre réflexion que nous avons décidé de mettre en place une fédération pour garantir au monde professionnel, la mise en place de ressources humaines qualifiées pour l’émergence du pays", a-t-il dit lors de l’assemblée générale constitutive de la FEPES.
 
M. Diop par ailleurs, président du comité d’organisation de l’AG a soutenu que cette organisation qui va s’appuyer sur "des démarches plus inclusives et fédératrices va marquer le secteur de l’enseignement supérieur et privé en particulier".
 
"La solidarité et l’action seront les signes distinctifs de notre positionnement", a-t-il ajouté, soulignant que la fédération va davantage soutenir les écoles de formations supérieures "à relever les nombreux défis" du milieu.
 
Dès lors, a poursuivi Daour Diop, "la FEPES va s’atteler à développer l’entre-aide et la solidarité, faire évoluer les flux de formation, mobiliser les moyens et les efforts autour des programmes des écoles membres, développer le partenariat public-privé, entre autres".
 
Le Président directeur général (PDG) de l’Institut supérieur d’entrepreneurship et de gestion (ISEG), Mamadou Diop a, pour sa part, soutenu que cette fédération "va donner l’espoir au pays et à la jeunesse".
 
"Nous avons décidé de fédérer nos énergies pour aller de l’avant et rendre davantage attractif l’enseignement supérieur du Sénégal", a-t-il dit.
 
Le directeur de l’Enseignement supérieur, Mamadou Sankaré qui a prit part à la rencontre, a salué cette initiative du privé. "Nous voulons des idées pour accompagner nos réformes et le ministère veut vous intégrer dans ces réformes", a-t-il dit.
 
M. Sankaré a assuré aux directeurs d’établissements privés présents à l’AG que "des démarches sont en train d’être faites pour associer leurs écoles aux financements de la Banque mondiale".
 
Le directeur de l’Enseignement supérieur a promis que toutes les initiatives du privé seront accompagnées et soutenues par l’Etat du Sénégal, estimant que "sans le privé, nous aurions eu beaucoup de problèmes". 
 
 

SK/PON