CAMES : 11 universitaires décorés dans l’OPIA
APS
SENEGAL-UNIVERSITE-DISTINCTIONS

CAMES : 11 universitaires décorés dans l’OPIA

Dakar, 11 déc (APS) – Au total, 11 universitaires ont été, décorés, vendredi, dans l’Ordre international des palmes académiques du Conseil africain et malgaches de l’enseignement supérieur (OIPA-CAMES), a constaté l’APS.
 
Ils ont reçu des distinctions de chevaliers ou d’officiers grâce à ’’leurs efforts fournis pour le bon déroulement de l’enseignement supérieur’’.
 
’’Cette reconnaissance représente la meilleure façon de magnifier le savoir qui seul, permet de vaincre l’ignorance ainsi que toute la désolation qu’elle engendre grâce à ce levier que représente l’éducation’’, a déclaré le Secrétaire général du CAMES, Pr Bertrand Mbatchi. 
 
Il participait à la cérémonie de décoration dans l’Ordre International des Palmes Académiques (OIPA) organisée à l’UCAD II dans le cadre de la 42ème session ordinaire des comités Consultatifs Interafricains et de la réunion du Comité Consultatif Général (CCG). 
 
’’A travers cette démarche, nous escomptons créer l’émulation au sein de la société en général et du CAMES en particulier, car aucun avancement durable ne saurait s’opérer sans nos pères contemporains du passé’’, a-t-il fait valoir.
 
Il a de ce fait, appelé les récipiendaires à continuer à se sentir investis d’un devoir aux services multiformes pour la promotion de l’enseignement supérieur et de la recherche dans l’espace CAMES en particulier et dans le monde en général.
 
Pr Bertrand Mbatchi les a conviés également à s’identifier, de manière fusionnelle, dans leurs activités quotidiennes, aux valeurs intrinsèques de leur grade.
 
’’Vous devez savoir que vous relevez désormais d’un ordre temporal qui instruit d’éviter le désordre, mais plutôt de cultiver l’ordre’’, a-t-il indiqué.
 
’’Cette reconnaissance dépasse largement les frontières du Sénégal et tout universitaire rêve d’en avoir’’, a pour sa part salué le représentant des récipiendaires, l’Egyptologue, Pr Aboubacry Moussa Lam.
 
Il a estimé que cette reconnaissance devra inspirer les autorités pour ’’redorer le blason’’ des universitaires.
 
’’Il y a des professeurs aujourd’hui qui sont dans des difficultés parce qu’ils sont à la retraite, d’où l’importance de les soutenir’’, a-t-il dit, tout en invitant les autres chercheurs à travailler davantage pour faire une bonne carrière.


AMN/OID/ASB