Alphabétisation : 71 volontaires et superviseurs entament leur formation à Kaolack
APS
SENEGAL-EDUCATION

Alphabétisation : 71 volontaires et superviseurs entament leur formation à Kaolack

Kaolack, 28 avr (APS) – Le Programme d’alphabétisation et d’apprentissage des métiers pour la lutte contre la pauvreté (PALAM) a entamé mercredi une session de formation destinée à 71 volontaires et superviseurs de la région de Kaolack (centre), dans le but d’assurer le ‘’bon déroulement [de ses] enseignements et apprentissages’’, a constaté l’APS. 
 
Cette formation initiale dispensée aux volontaires et superviseurs des écoles communautaires de base du PALAM va durer quarante jours, selon la directrice du PALAM, Khady Fall Ndiaye Mbacké. 
 
‘’A la fin de cette formation, les volontaires et superviseurs auront les outils qu’il faut pour (…) répondre efficacement aux besoins éducatifs des cibles et prendre toutes les dispositions utiles pour un bon déroulement des enseignements et apprentissages’’, a assuré Mme Mbacké en marge de l’ouverture de la session de formation, en présence de l’inspecteur d’académie de Kaolack, Siyaka Goudiaby.
 
‘’Le PALAM veut faciliter l’accès à l’éducation de 6.000 enfants issus de milieux défavorisés, par le biais des écoles communautaires de base’’, a indiqué sa directrice.
 
‘’Nous voulons offrir une seconde chance aux enfants déscolarisés, non scolarisés, aux pensionnaires des ‘daara’ âgés de 9 à 15 ans’’, a-t-elle promis.
 
La phase pilote du PALAM, qui a pris fin, a permis à 620 élèves, dont 57,41 % filles, de réussir au concours d’entrée en sixième et à l’examen du CFEE, le certificat de fin d’études élémentaires, selon Mme Mbacké.
 
L’inspecteur d’académie a salué la contribution du PALAM à l’éducation, dans la région de Kaolack. ‘’Ce programme vient compléter le dispositif d’éducation et de formation de notre académie. Il donne une seconde change aux exclus du système éducatif. Avec le PALAM, nous allons arriver à une éducation universelle’’, a dit Siyaka Goudiaby. 

MNF/ESF/MD