Ziguinchor : plaidoyer pour le respect de
APS
SENEGAL-EDUCATION-ENFANCE

Ziguinchor : plaidoyer pour le respect de "l’obligation scolaire de 10 ans"

Ziguinchor, 26 avr (APS) – Le Forum des éducatrices africaines (FAWE, sigle en Anglais) a tenu jeudi à Ziguinchor (sud) une séance de travail avec les autorités administratives et les élus en vue de sensibiliser sur "l’obligation d’une éducation de base de 10 ans pour maintenir les enfants à l’école", a constaté l’APS. 
 
Cette rencontre vise à discuter et à échanger sur "l’argumentaire de plaidoyer en direction des collectivités locales sur l’application effective de la loi sur l’obligation scolaire de dix ans, sur la note circulaire concernant la gestion des grossesses en milieu scolaire, ainsi que sur les violences basées sur le genre (VBG)", à Ziguinchor.
 
Evoquant le phénomène des grossesses en milieu scolaire, la député Rama Diatta a insisté sur "l’importance de sensibiliser la population pour le maintien à l’école des jeunes filles victimes de ce phénomène après leur congé de maternité".
 
Mme Diatta a aussi appelé les collectivités locales à "s’impliquer davantage dans l’éducation des jeunes filles qui restent des maillons essentiels si le pays veut se développer".
 
Le point focal de FAWE dans la région de Ziguinchor, Aïda Fall a rappelé que les grossesses précoces constituent un frein pour l’émancipation des femmes dans la zone sud du pays.
 
"Avec un taux de grossesses précoces de 31% pour la région de Sédhiou et de 19% pour Ziguinchor, la zone sud enregistre les taux de grossesses précoces les plus élevés du pays", a rappelé Mme Fall, par ailleurs présidente de l’Observatoire régional de FAWE.
 

OAM/MTN/OID/ASB