USSEIN : vers le lancement d’un marché d’équipements de 5 milliards FCFA
APS
SENEGAL-EDUCATION

USSEIN : vers le lancement d’un marché d’équipements de 5 milliards FCFA

Kaolack, 10 avr (APS) - Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation s’apprête à lancer un appel d’offres portant sur un marché d’acquisition d’équipements de laboratoires et de logistiques d’une valeur de cinq milliards de francs au profit de l’Université Sine Saloum El Hadj Ibrahima Niasse (USSEIN), a annoncé mardi à Kaolack (centre), Mary Teuw Niane.
 
 
"Mes services sont en train d’élaborer les dossiers d’appel d’offres pour les équipements de laboratoires pour un montant de quatre milliards de francs ainsi que pour les besoins en logistiques estimés à un milliard de francs (en faveur de l’USSEIN)", a-t-il déclaré.
 
Mary Teuw Niane s’exprimait à l’ouverture d’un atelier de partage des référentiels de l’Autorité nationale d’assurance qualité de l’enseignement supérieur (ANAQ-SUP) organisé par l’USSEIN et l’agence américaine pour le développement international (USAID).
 
Ces actions et d’autres initiatives portant sur la rénovation des locaux de l’USSEIN à Kaolack combinées à la mise a disposition de bâtiments fonctionnels a Fatick, Kaffrine et Toubacouta visent à rendre le démarrage des enseignements à l’USSEIN effectif en octobre, a laissé entendre M. Niane.
 
"Je suis heureux de réaffirmer ici solennellement que l’USSEIN ouvrira en octobre. Telle est la volonté du président de la République. Notre système d’enseignement supérieur, de la recherche et d’innovation doit continuer à être pourvoyeur du capital humain de qualité dont notre économie a besoin ", a insisté le professeur Niane.
 
Des représentants de l’ANAQ-SUP, des enseignants et membres du corps administratif de l’USSEIN et le gouverneur de la région de Kaolack prennent notamment part a cette réunion de deux consacrée au partage des référentiels d’évaluation institutionnelle et les référentiels d’évaluation des formations à distance ouvertes à Kaolack entre autres.
 
"Grâce à une démarche novatrice d’approche par compétences, vous avez fait l’analyse des besoins de formation pour définir un référentiel de compétences pour les matières de la chaîne de valeur de l’agriculture au sens large", a commente Mar Teuw Niane.
 
AFD/AKS/OID/PON