Un projet de développement de la petite enfance officiellement lancé à Saint-Louis
APS
SENEGAL-EDUCATION-PRESCOLAIRE

Un projet de développement de la petite enfance officiellement lancé à Saint-Louis

Saint-Louis, 2 oct (APS) - Le gouverneur de Saint-Louis Alioune Aïdara Niang a procédé vendredi au lancement officiel du projet "Développement de la petite enfance au Sénégal : éducation de la petite enfance et préparation scolaire 2019-2023", dont l’ambition est de contribuer à élargir et diversifier les offres d’éducation préscolaire.

Doté d’un financement de 2,874 milliards de francs CFA octroyé par l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA), ce projet vise l’amélioration de l’accès aux services de développement de la petite enfance.
 
Il compte également aider à améliorer la qualité des interventions et la gouvernance des structures de développement et structures de développement intégré de la petite enfance (DIPE).
 
Les régions de Saint-Louis et Louga constituent les zones d’intervention de ce projet "innovant, novateur et inclusif", selon le gouverneur Alioune Aïdara Niang.
 
Il devrait "révolutionner" la prise en charge de la petite enfance, par la construction de salles de classe dans la zone d’intervention du projet, a-t-il indiqué lors de la cérémonie de lancement, en présence de la directrice de l’Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits (ANPECTP), Thérèse Faye Diouf.
 
Etaient également présents, la représentante de la coopération coréenne, Silvia Danailov, la représentante résidente de l’UNICEF, ainsi que plusieurs autorités administratives et locales.
 
Il a noté que dans la région de Saint-Louis, 4 communes sont ciblées, à savoir Richard-Toll, Dagana, Bokhol et Gaya, où des salles de classe seront construites. Les structures intervenant dans la petite enfance au niveau de la région seront également équipées, selon Alioune Aïdara Niang. 
 
Le gouverneur a par ailleurs salué l’appui de la Corée, à travers ce projet, "qui est venu à son heure", surtout en cette période de la pandémie COVID-19, avec la prochaine rentrée scolaire de novembre en perspective. 
 
Selon lui, les kits d’hygiène, de gel hydroalcoolique et de savon qui seront remis aux structures d’encadrement des enfants, "permettront de recevoir les enfants en toute sécurité pour suivre les enseignements et apprentissages".
 
Thérèse Faye Diouf, directrice de l’Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits (ANPECTP), a magnifié ce projet financé par la coopération coréenne, qui selon elle, "va contribuer à la réalisation de la composante relative au développement intégré de la petite enfance".
 
"Le projet permettra un élargissement et une diversification des offres d’éducation préscolaire de qualité comme indiqué dans la stratégie nationale pour le secteur éducation et formation (PAQUET-EF2018-2030", a ajouté Mme Diouf.
 
A travers cette composante, l’Etat du Sénégal ambitionne d’accroitre la proportion d’enfants âgés de 3 à 5 ans, bénéficiaires d’offres de services d’éducation préscolaire, en la portant à 37, 5 % "d’ici 2023", contre 17,6 % en 2019.
 
Il s’agit aussi "d’assurer progressivement au moins une année de préscolarisation pour tous les enfants de 5 ans avant leur inscription à l’école élémentaire", a-t-elle dit.
 
Le dossier de presse consacré à ce sujet souligne que dans les départements de Dagana et Louga, 300 structures de développement intégré de la petite enfance (DIPE) seront réhabilitées et équipées dans le cadre de ce projet, pour assurer de bonnes conditions d’accueil et d’épanouissement des enfants.
 
Les responsables en charge de la mise en œuvre de ce projet comptent également contribuer à renforcer les capacités des acteurs et personnels enseignants.
 
S’y ajoute que dans le contexte de la pandémie COVID-19 et en perspective de la prochaine rentrée scolaire, fixée en novembre, la KOIKA a octroyé un financement supplémentaire de 75 millions de francs CFA pour l’acquisition de dispositifs de lavage des mains et de kits d’hygiène pour les structures DIPE, note le document.
 
Le projet "Développement de la petite enfance au Sénégal : éducation de la petite enfance et préparation scolaire 2019-2023" devrait permettre, "à son terme, l’accès à des programmes d’éducation, de stimulation précoce et de soins attentifs et de formation pour 40.000 bénéficiaires, enfants, parents, éducateurs et administrateurs, qui vont profiter de cet important projet dédié à la petite enfance".

BD/BK/ASG