UCAD : les étudiants se souviennent de Bassirou Faye
APS
SENEGAL-SOCIETE

UCAD : les étudiants se souviennent de Bassirou Faye

Dakar, 14 août (APS) – Le porte-parole de l’Amicale des élèves et étudiants de Diourbel (AEERD), Balla Moussa Baldé a déploré, mardi, la "lenteur" dans le dossier de feu Bassirou Faye, un étudiant tué le 14 août 2014 dans le campus social de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).
 
 
"Nous regrettons la lenteur notée dans le dossier de feu Bassirou Faye. Son papa est mort sans que justice soit rendue à son fils" a indiqué Balla Moussa Balde lors de la cérémonie de commémoration du décès de l’étudiant à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

"Nous condamnons fermement cela et crions haut et fort pour que justice soit rendue à la famille de Bassirou Faye" a-t-il souligné, appelant à élucider ce dossier afin que la famille du défunt "soit apaisée et indemnisée".

"Nous sommes là pour commémorer la mort de notre camarade et frère Bassirou qui est tombé au front et prier pour que son âme repose en paix", a fait noter Balla Moussa Baldé. 
 
Il rappelle que "Bassirou Faye combattait une cause noble qui lui coûté la vie mais depuis quatre ans son dossier est sans verdict".

"Nous ne pouvons pas mesurer les sentiments qui nous animent parce que Bassirou Faye fût un ami, un camarade avec lequel on a tout partagé" a, pour sa part, dit le président de l’AEERD, Laba Ngom.
 
"Il ne doit pas exister une justice sélective parce que la constitution dit clairement que toute personne qui a commis un crime doit être poursuivie" a en outre clamé Laba Ngom.
 
Lequel fait remarquer que "c’est pourquoi nous continuons à réclamer que justice soit faite sur sa mort et la situation devient de plus en plus critique". 
 
Bassirou Faye a été tué le 14 août 2014 par balle au sein du campus social de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar alors que les étudiants manifestaient pour réclamer le paiement de leurs bourses.

DS/PON/AKS