UCAD FM va ’’remettre’’ l’université de Dakar ’’à l’endroit’’ (Recteur)
APS
SENEGAL-UNIVERSITE-MEDIAS

UCAD FM va ’’remettre’’ l’université de Dakar ’’à l’endroit’’ (Recteur)

Dakar, 27 mars (APS) - La radio Ucad FM dont l’inauguration est prévue le 20 avril contribuera à ’’remettre’’ l’université Cheikh Anta Diop ’’à l’endroit’’, loin de son ’’image déformée’’, a soutenu mercredi le recteur Ibrahima Thioub. 

’’Notre radio contribuera à remettre cette image à l’endroit pour que le public connaisse mieux notre université’’, a déclaré le professeur Thioub à l’ouverture d’une journée de réflexion sur la confection de la grille des programmes de Radio UCAD FM (94.7).

Dans le paysage médiatique sénégalais très diversifiée, ’’nous pensons que l’université qui est l’espace du débat, de la discussion et des échanges, la radio constitue un instrument d’éducation, de dialogue d’information pour la paix sociale’’, a-t-il soutenu.

’’A nous de faire mieux connaitre toutes les structures et les laboratoires qui font un travail extraordinaire, mais qui est méconnu et qui fait que dans l’opinion, l’UCAD a une image que nous trouvons déformée’’, a t-il ajouté. 
 
’’Les tests de la radio UCAD FM, la voix de Cheikh Anta Diop, ont été concluants et nous comptons l’inaugurer le 20 avril prochain’’, a annoncé Ibrahima Thioub.
 
Selon lui, ’’l’UCAD réunit toutes les conditions pour avoir une excellente radio’’. 
 
Cette radio est partie de l’idée que ’’nous sommes une ville moyenne du Sénégal dans un petit quartier de Dakar comptant plus de 77 mille 720 étudiants venant de 61 nationalités si l’on se réfère au nombre d’étudiants inscrits pour l’année dernière’’, a t-il rappelé. 
 
L’’université compte également plus d’un millier d’enseignants permanents sans parler des vacataires, des contractuels, un personnel administratif et technique de très haut niveau, a-t-il ajouté.
 
’’Ces acteurs ont besoin de communiquer entre eux car il se trouve que l’image qui est véhiculée de notre université n’est véritablement pas sa vraie image ou en tout cas ce n’est pas la totalité de son image’’, a dit Ibrahima Thioub.
 
’’Nous avons la première école francophone au sud du Sahara de formation de journaliste, le CESTI. C’est pourquoi, explique-t-il, nous avions cette initiative prise à bras le corps par la communauté universitaire et aujourd’hui cette radio émet sur la 94.7’’, a salué le recteur.
 
 

DS/OID/AKS