Mbour : tout est mis en place pour le démarrage immédiat des cours (préfet)
APS
SENEGAL-EDUCATION-RENTREE

Mbour : tout est mis en place pour le démarrage immédiat des cours (préfet)

Mbour, 9 oct (APS) – Le concept "Ubi Tey, Jang Tey" est devenu une réalité, dans la plupart des établissements scolaires de Mbour (ouest) où toutes les dispositions ont été prises pour un démarrage effectif des cours au premier jour de la rentrée scolaire, a indiqué lundi le préfet du département, Saër Ndao.
 
Il a visité plusieurs établissements de la ville de Mbour à l’occasion de la rentrée des classes. Le préfet était accompagné de l’inspecteur de l’éducation et de la formation de la première circonscription éducative de Mbour (IEF 1), du président de l’association départementale des parents d’élèves, entre autres responsables. 
 
"Nous avons visité des établissements préscolaire, élémentaire et moyen-secondaire pour voir d’abord l’effectivité de la rentrée et ensuite passer au concept +Ubi Tey, Jang Tey+ qui en réalité devait être notre règle d’ordre général", a souligné le préfet du département de Mbour.
 
"Nous devrions faire de sorte que dès le premier jour de la rentrée, tout soit mis en place pour que les enseignements puissent démarrer’’, a ajouté Saër Ndao. Selon lui, une effectivité de la rentrée des classes implique la responsabilité des enseignants, des élèves, du corps d’encadrement mais aussi et surtout des parents d’élèves. 
 
"C’est ceci tout combiné qui fait une bonne rentrée scolaire’’, a indiqué M. Ndao, précisant que dans toutes les écoles qu’il a visitées, le concept "Ubi Tey, Jang Tey" est mis en œuvre puisqu’il y a des classes qui ont commencé à fonctionner. 
 
Pour le proviseur du lycée Demba Diop, Yankhoba Niassy, "ce qui fut un rêve est devenu une réalité que nous comptons pérenniser, parce que tout est mis à contribution pour que, désormais, ce concept-là soit inscrit dans le vécu de la communauté éducative du lycée Demba Diop". 
 
Pour son collègue, Ousmane Sow, nouveau directeur de l’école élémentaire Cheikh Mbaba Sow de Mbour, la situation est en train de se stabiliser. Il a fait savoir que l’essentiel des élèves sont déjà inscrits au Cours d’initiation (CI), alors que les "anciens" sont sur place.

ADE/ASB/ASG