Touba : le Conseil municipal pose le débat sur l’école publique
APS
SENEGAL-EDUCATION

Touba : le Conseil municipal pose le débat sur l’école publique

Touba, 5 jan (APS) – Les conseillers municipaux de Touba (centre), réunis jeudi en session budgétaire, ont posé le débat sur la question de l’éducation et de l’enseignement dans la capitale du mouridisme où les écoles ayant le français comme langue d’enseignement ne sont pas admises.

’’Aujourd’hui, la ville est en train de se moderniser et elle a besoin de cadres pour mener son développement à terme. Ceci appelle des réflexions autour de la question’’, a justifié Birane Gaye, deuxième adjoint au maire, dans un entretien avec la presse.

A Touba, les milliers d’enfants en âge d’aller à l’école sont obligés de faire en moyenne 25 km par jour pour étudier soit à Mbacké, Baniack ou Touba Bélél.

"A Kairé Mbaye, la population est le quintuple de la population locale’’, a relevé M.Gaye, ajoutant qu’’’il faut obligatoirement prendre cette question [en charge], sans oublier que le dernier mot revient au Khalife’’ général des mourides, Cheikh Sidy Moctar Mbacké.

Un séminaire d’une dizaine de jours s’est tenu récemment sur le sujet et les conclusions sont en train d’être partagées avec les autorités religieuses. Une commission a été mise en place pour réfléchir sur l’accès à l’enseignement de milliers d’enfants dans la capitale du mouridisme. 

ID/ASG/OID