La commune de Thiomby offre à ses écoles du matériel scolaire d’une valeur de cinq millions de francs CFA
APS
SENEGAL-EDUCATION

La commune de Thiomby offre à ses écoles du matériel scolaire d’une valeur de cinq millions de francs CFA

Kaolack, 28 oct (APS) - La mairie de Thiomby, située dans le département de Kaolack (centre), a distribué des fournitures et du matériel scolaires d’une valeur de cinq millions de francs CFA aux 20 écoles élémentaires de la commune, au cours d’une cérémonie, a constaté lundi l’APS.
 
‘’Nous venons de procéder à la distribution des fournitures et du matériel scolaires aux directeurs de 20 établissements élémentaires de la commune de Thiomby’’, a dit Mamadou Sarr, premier adjoint du maire de Thiomby, lors de la cérémonie de distribution du don.
 
Selon lui, le don remis aux écoles est d’une valeur de cinq millions de francs CFA.
 
Cette initiative va permettre aux parents d’élèves et aux responsables des établissements de réduire leurs dépenses et de faciliter l’apprentissage des élèves, selon M. Sarr.
 
Il déplore, par ailleurs, la baisse des résultats scolaires dans la commune de Thiomby et invite les enseignants et les parents d’élèves à travailler davantage pour les améliorer.
 
‘’Des 18 écoles de la commune qui ont participé à l’examen du certificat de fin d’études élémentaires, seules neuf ont obtenu un taux de réussite qui dépasse 50 %’’, a-t-il dit, ajoutant que les taux de réussite varient entre 21 % et 23 % pour certaines écoles.
 
Dans les cycles moyen et secondaire, seulement 10 % à 15 % des élèves passent en classe supérieure, et plus de 50 % des élèves sont l’objet d’une expulsion, selon Mamadou Sarr. ‘’C’est inadmissible’’, déplore-t-il.
 
Le premier adjoint du maire de Thiomby dénonce ‘’la démission totale des parents, le manque de contrôle, l’excès de distraction chez les élèves et la non-application du règlement intérieur dans certains établissements pour stopper les dérives’’.
 
La mairie octroie des subventions aux étudiants de la commune et récompense les meilleurs élèves, selon Mamadou Sarr. 
 
"Trois établissements de la commune n’avaient pas d’eau potable, et nous y avons remédié. Mais seuls quatre établissements sont clôturés. Il y a un réel problème d’insécurité pour les élèves’’, a-t-il souligné. 
 
‘’J’invite les partenaires et les bonnes volontés à une collaboration forte, au grand bénéfice des élèves’’, a ajouté Mamadou Sarr.


AFD/AMD/ESF