Tambacounda : des bibliothèques numériques prévues dans 20 établissements scolaires
APS
SENEGAL-EDUCATION-TIC

Tambacounda : des bibliothèques numériques prévues dans 20 établissements scolaires

Tambacounda, 21 juil (APS) - L’installation d’une bibliothèque numérique est prévue dans 20 établissements scolaires de la région de Tambacounda pour faciliter aux élèves l’accès aux œuvres au programme et autres manuels scolaires, a annoncé Ousseynou Camara, ambassadeur mondial pour la jeunesse.

Ceci entre dans le cadre du projet "A World at school Global Youth Ambassador Partners", a ajouté, mercredi à Tambacounda, M. Camara, par ailleurs coordinateur d’une initiative en cinq composantes dont ledit projet.

’’A World at School’’, une organisation dédiée à l’éducation des enfants dans le Monde, a été lancée le 1-er avril 2014 par le secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki Moon et l’envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation Gordon Brown.

La bibliothèque numérique est le premier volet des cinq composantes du projet ‘’A World at School Global Youth Ambassador Partners’’ dont la mise en œuvre démarrera ‘’avant la fin du mois" de juillet, a annoncé l’ambassadeur.

Le projet consistera à installer la bibliothèque dotée d’une connexion Internet à haut débit, à former des élèves et enseignants sur l’utilisation de l’outil. La formation des usagers est prévue "d’ici décembre", a annoncé M. Camara.

Avec cet outil, les élèves pourront télécharger, à partir de leur téléphone, tablette, ou ordinateur portable, des livres au programme, ainsi que des documents traitant de diverses disciplines, a-t-il expliqué.

Vingt écoles du préscolaire au moyen secondaire, seront identifiées par l’inspection d’académie, pour bénéficier de ce projet, a relevé M. Camara lors d’un point de presse à l’inspection d’académie où il a présenté le projet à des journalistes, en présence de l’inspecteur d’académie Alassane Niane et de l’inspecteur de l’éducation et de la formation, Amadou Dia.

Le coût du volet bibliothèque numérique est évalué à 5,4 millions de francs CFA. ‘’Le volet de la Bibliothèque numérique a été mis en place pour participer à l’amélioration de l’éducation au Sénégal’’, a indiqué M. Camara, pour qui ‘’la Bibliothèque numérique a un avenir prometteur dans un pays comme le Sénégal’’.

Pendant qu’elle fait l’objet d’usages à succès dans le monde, ‘’notre pays reste encore timide dans ses pas vers cette nouvelle forme de se documenter’’, a-t-il dit. D’un accès facile, elle permet à plusieurs personnes de consulter en même temps, des fichiers, avec l’avantage d’aider les élèves à faire des économies car n’ayant plus à acheter des documents, tout en leur faisant gagner du temps, parce qu’ils ne seront plus obligés de se rendre à la bibliothèque.

‘’A World at School Global Youth Ambassador Partners’’, qui devrait être exécuté par un groupe de 25 jeunes leaders, et qui a été initié par Ousseynou Camara, est une ‘’initiative heureuse pour une éducation de qualité au Sénégal’’, estime son responsable qui se dit aussi ‘’préoccupé’’ par l’emploi des jeunes.

Quelque 15.500 fichiers ont été lus en huit mois lors de la phase test de ces bibliothèques numériques à Koungheul (Kaffrine), a rapporté l’ambassadeur mondiale de la jeunesse. Le projet cible les cinq régions les moins scolarisées du pays, à savoir Louga, Diourbel, Kaffrine, Matam et Tambacounda.

Pour ce qui est de l’ensemble du projet qui englobe quatre autres composantes que sont la petite enfance, l’éducation des filles, l’éducation environnementale et l’éducation pour la santé, il est financé entièrement à hauteur de 27 millions de francs CFA par l’UNICEF.

Au sujet de la petite enfance, le projet vise enregistrer 5.000 enfants à l’état civil, dans la région orientale où 3.200 enfants sont sans documents d’état-civil. Ils sont 12.000 élèves à ne pas en disposer dans toute la région, selon l’inspecteur d’académie Alassane Niane.

Concernant l’éducation des filles, il est prévu un plan de campagne, là où dans le domaine de la santé, le VIH et la mortalité infantile feront l’objet d’attention. L’aspect éducation environnementale du projet vise, quant à lui, à trouver des solutions aux changements climatiques à travers l’éducation des enfants.

ADI/ASB