Serigne Mbaye Thiam satisfait du démarrage effectif des cours
APS
SENEGAL-EDUCATION-INSPECTION

Serigne Mbaye Thiam satisfait du démarrage effectif des cours

Bambey, 4 oct (APS) - Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a dit avoir constaté le démarrage effectif des cours jeudi dans plusieurs écoles du département de Bambey, au premier jour de la rentrée scolaire 2018-2019, conformément à l’esprit du concept ’’Ubi tey Jang tey".

"Nous avons constaté que les enseignements-apprentissages ont démarré à l’école élémentaire Réo Mao (commune de Réfane). J’ai visité aussi le lycée de Bambey Sérère où nous avons pu constater que les enseignements apprentissage ont démarré même si les élèves n’ont pas été au rendez-vous et on a terminé par l’école maternelle de Bambey-ville", a-t-il dit. 
 
Le ministre de l’Education Nationale effectuait une visite des établissements scolaires au premier jour de la rentrée scolaire 2018-2019.
 
"De la même façon que je suis en train de le faire au niveau du département de Bambey avec l’inspection d’académie de Diourbel, les gouverneurs et IA, les IEF, les préfets sont en train de le faire sur toute l’étendue du territoire", a-t-il souligné. 
 
A en croire M. Thiam, les rapports qui lui sont parvenus attestent de l’effectivité du concept "Ubi tey Jang tey" dans plusieurs établissements scolaires au regard des objectifs fixés cette année. 
 
"Depuis tout à l’heure, je reçois le rapport préliminaire de cette visite, ce que nous pouvons constater c’est que le personnel enseignant est en place pour l’essentiel, le taux de présence tourne autour de 90 voire 95% au niveau des élèves", a relevé le ministre. 
 
Dès lors, l’objectif fixé de couvrir la moitié des établissements scolaires avec le concept "Ubi tey Jang tey" est atteint à des degrés divers suivant différents niveaux d’enseignement, a-t-il fait observer.
 
"Au niveau de l’élémentaire, le taux de fonctionnalité est très élevé, le taux de présence des élèves aussi est très élevé. Ce taux baisse au niveau de l’enseignement moyen, c’est-à-dire de la 6ème à la 3ème (...)’’, a ajouté Serigne Mbaye Thiam.
 
Selon lui, c’est au niveau de l’enseignement secondaire, de la Seconde à la Terminale, que ce taux "est très faible et même les années passées, on avait constaté cela".
 
Aussi le ministre de l’Education nationale a-t-il invité les parents d’élèves à prendre les dispositions nécessaires pour que les enfants puissent démarrer rapidement les cours notamment au niveau du secondaire. 
 
"Le concept Ubi tey Jang Tey n’interpelle pas seulement le gouvernement et les autorités locales mais c’est un concept qui interpelle surtout les parents d’élèves", a-t-il soutenu.
 
Au-delà de cette situation qu’il juge exceptionnelle, le ministre a tiré un bilan satisfaisant de la rentrée 2018-2019, qui selon lui "dépasse largement" celui de la précédente rentrée scolaire.
 
"De façon générale, les objectifs" consistant à "couvrir la moitié des établissements scolaires ont été atteints parce que l’année dernière, on était à un objectif de 10 écoles élémentaires par IEF, 5 collèges et deux lycées, on a largement dépassé cet objectif", a-t-il poursuivi.
 

FD/BK