Thillé Boubacar : Lancement d’un programme alimentaire destiné aux élèves
APS
SENEGAL-EDUCATION-ALIMENTATION

Thillé Boubacar : Lancement d’un programme alimentaire destiné aux élèves

Thiellé Boubacar (Podor), 27 juin (APS) - Le Sous-préfet de l’Arrondissement de Thillé Boubacar (Podor) a procédé, vendredi, au lancement de la campagne de distribution de rations alimentaires destinées à 47.000 élèves de la région de Saint-Louis, a constaté l’APS.
 
La cérémonie a enregistré la présence de Mamour Cissé, Inspecteur de l’éducation et la formation (IEF) de Podor, de Mame Diarra Diallo Sow, représentante du médecin-chef du district sanitaire de Podor, et des responsables de l’ONG international Counterpart.
 
Ces rations sont constituées de 10 kilogrammes de riz fortifié, 5 kilogrammes de mil, 5 kilogrammes de produits transformés à base de mil (thiakri, sanqual, couscous), et 10 kilogrammes de légumineuses, entre autres.
 
Cet appui alimentaire, mis en œuvre par l’ONG américaine Counterpart international, va toucher 270 écoles de la région de Saint-Louis, a souligné Mohamed Al Amine Fall.
 
Dans un contexte de pandémie de Covid-19, c’est une nouvelle forme de distribution de l’aide alimentaire, au moment où plusieurs élèves sont dans les maisons, a dit le Sous-préfet.
 
Cette aide alimentaire de 666, 985 tonnes de céréales et légumineuses à forte valeur nutritive ‘’apportera un bien-être aux élèves bénéficiaires de la région de Saint-Louis’’, a-t-il salué.
 
Pour sa part, Amadou Souaré, responsable de ‘’Sukaabe Janngo’’ (enfants de demain), un programme intégré d’alimentation scolaire et de nutrition financé par le département des Etats Unis pour l’agriculture (USDA), a relevé que l’appui vise à ‘’accompagner le Sénégal dans ses actions en faveur des populations, au moment où le monde est confronté à la pandémie du coronavirus’’.
 
La pandémie avait freiné les actions de Counterpart International, mais l’ONG a trouvé une stratégie pour soulager les élèves en leur permettant de continuer de profiter de l’aide alimentaire qu’ils recevaient à l’école à travers les cantines scolaires.
 
Selon lui, cette stratégie consiste à distribuer les rations alimentaires aux ménages des élèves bénéficiaires pour éviter la rupture au moment où plusieurs élèves ne vont plus à l’école.
 
Amadou Souaré a également annoncé que les ménages bénéficiaires recevront des produits sanitaires, des gels hydro-alcooliques, des masques de protection.
 

BD/OID