Saint-Louis : politique éducative, suivi budgétaire au menu d’un atelier
APS
SENEGAL-COLLECTIVITE-EDUCATION

Saint-Louis : politique éducative, suivi budgétaire au menu d’un atelier

Saint-Louis, 11 mars (APS) - Un atelier de renforcement de capacités sur la politique éducative, le suivi budgétaire et leadership transformationnel a réuni mercredi, des acteurs de l’éducation, des membres de la société civile de Saint-Louis.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’étude diagnostique sur le dispositif de dialogue et de pilotage du secteur de l’éducation.
 
Selon le coordonnateur régional de la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique ( COSYDEP), à Saint-Louis, Doudou Fall, l’atelier est initié dans le cadre du renforcement du dispositif de représentation des organisations de la société civile (OSC) dans le groupe des nations des partenaires de l’éducation et de la formation (GNPEF), sous l’égide de la COSYDEP.
 
Adjara Sy, Inspectrice d’académie (IA) de Saint-Louis, a soutenu que la formation des acteurs est essentielle pour l’éducation, notamment la qualité et la transparence qui ’’constituent un enjeu capital dans la gouvernance et le pilotage de l’éducation’’.
 
Le système éducation ’’a, aujourd’hui, besoin de structures de veille, d’alerte, d’information et de communication, pour une meilleure implication communautaire dans le cadre de l’application des politiques publiques’’, a t-elle dit.
 
Elle a profité de cette rencontre pour évoquer le coronavirus.
 
’’(...) nous rendons grâce à Dieu, et sollicitons des prières afin de nous protéger de la prévalence du coronavirus. Nous devons aussi préserver les acquis, tout en sensibilisant la population’’, a t-elle dit.
 
Elle a souligné que dans les écoles, les élèves sont sensibilisés à travers des ‘’leçons de vie’’, sur l’hygiène et le lavage des mains.
 
Pour le coordonateur régional de la COSYDEP, les membres de la société doivent jouer leur rôle afin d’aider les pouvoirs à ’’sortir des difficultés’’’ liées à la gouvernance.
 
’’Les acteurs ont partagé les principaux résultats de l’étude diagnostic sur la gouvernance du secteur, ainsi que les outils et instruments de participation de la société civile au sein du GNPEF, tout en définissant un dispositif d’exploitation et d’appropriation des résultats de l’étude mais aussi de son utilisation’’, a expliqué Doudou Fall.
 
BD/OID/AKS