Réouverture des classes : le département de Louga désinfecte ses écoles
APS
SENEGAL-EDUCATION

Réouverture des classes : le département de Louga désinfecte ses écoles

Nguidilé, 27 mai (APS) – Le conseil départemental de Louga (nord) a lancé mercredi une opération de désinfection des écoles, collèges et lycées du département, en attendant la réouverture des classes d’examen prévue mardi prochain, a constaté l’APS.
 

‘’Nous entamons cette activité pour permettre aux élèves et aux enseignants de regagner les salles de classe en toute sécurité’’, a dit le président du conseil départemental, Mamadou Mberry Sylla, lors du lancement de l’opération de désinfection, au lycée de Nguidilé, un village situé près de la ville de Louga.
 
‘’Nous allons remettre aux établissements scolaires des scanners thermiques, des masques, du gel, du savon, de l’eau de Javel’’, a promis M. Sylla.
 
Le lancement de l’opération de désinfection s’est déroulé en présence du proviseur du lycée de Nguidilé, du sous-préfet de l’arrondissement de Mbédienne, Mbaye Sy, et de la représentante de la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique, Marthe Eugène Diallo.
 
Les lycées de Mbédienne et de Kelle Guèye, deux collectivités territoriales situées à une dizaine de kilomètres de Louga, ont été désinfectés.
 
Mamadou Mberry Sylla assure que le conseil départemental ne ‘’ménagera aucun effort’’ pour une bonne réouverture des classes d’examen.
 
Le service d’hygiène sera équipé pour désinfecter tous les établissements scolaires du département avant le 2 juin, a-t-il promis.
 
Le proviseur du lycée de Nguidilé, Cheikh Khoulé, a salué les mesures prises par le conseil départemental pour permettre aux élèves et aux enseignants de reprendre les cours ‘’dans d’excellentes conditions’’.
 
Le lycée de Mbédienne va réceptionner du matériel d’entretien lors de la visite prévue jeudi dans cette localité du ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, selon M. Khoulé.
 
Mbaye Sy a invité les parents d’élèves, les enseignants et les chefs d’établissements scolaires à travailler à la ‘’réussite’’ de la reprise des cours.
 
Les enseignements scolaires vont reprendre mardi, malgré la propagation de la maladie à coronavirus au Sénégal, à cause de laquelle ils ont été suspendus depuis le 16 mars par le président de la République.

SK/ESF/ASG