Reprise des cours : A Louga, parents d’élèves, syndicalistes et autorités rassurés
APS
SENEGAL-EDUCATION

Reprise des cours : A Louga, parents d’élèves, syndicalistes et autorités rassurés

Louga, 25 juin (APS) - Des responsables d’associations de parents d’élèves et de syndicats d’enseignants de Louga se disent rassurés par le respect du protocole sanitaire dans des établissements scolaires au premier jour de la reprise des cours pour les élèves en classe d’examen. Une délégation conduite par le gouverneur de la région, El Hadji Bouya Amar, a visité le Lycée Malick Sall, le collège Saint Pierre, le Centre de formation professionnelle, CEFAM et l’école élémentaire Louga 2 pour constater l’effectivité de la reprise des cours. ’’Au terme de cette visite, nous avons remarqué que partout où nous avons été, les gestes barrières ont été suivis et les élèves ont respecté les mesures’’, a dit le point focal de l’UNAPES (parents d’élèves), Samba Gueye Thiam au terme de cette tournée. Selon lui, si les mesures mises en place sont respectées par les élèves et les enseignants, ’’le virus ne pourra pas se propager dans les écoles de Louga’’. Dans tous les établissements visités, le gouverneur et sa délégation ont constaté le respect des mesures barrières et sanitaires et ont sensibilisé les élèves sur l’importance de ces règles d’hygiène. Les syndicats, ont de leur côté, salué le respect des engagements pris par l’Etat pour assurer une bonne rentrée aux apprenants et enseignants. ’’Nous nous réjouissons de cette visite et nous avons vu que partout où nous avons été, les gestes barrières sont respectés et les élèves sont venus à temps à l’école avec une protection assurée’’, a soutenu le Secrétaire général de l’UDEN à Louga, Samba Ndiaye. Il s’est réjoui de la ’’présence des enseignants’’ dans les salles de classe ainsi que de leur engagement à ’’relever le défi de la réouverture des classes’’. ’’Ce qui nous intéresse, c’est surtout la santé de nos collègues et nous avons vu qu’il y a les conditions pour travailler’’, a-t-il ajouté. ’’La manière dont nous avons démarré dans la commune nous rassure. Ce que nous demandons au gouverneur et aux autorités éducatives est de veiller à ce que les mêmes mesures soient respectées au niveau du département’’, a dit, le Secrétaire général du SAEMS de Louga, Serigne Bassirou Diouf. Selon M. Diouf, ’’la commune seulement ne représente pas le département. D’autres localités ont des abris provisoires et il faudra veiller à cela pour que la décision du gouvernement de faire reprendre les cours se passe bien’’. Le gouverneur leur a assuré que ’’le même exercice est en train d’être fait par les préfets au niveau des départements pour une bonne rentrée’’. ’’Nous avons bien démarré. Ce qu’il faut éviter, c’est de tomber dans la routine. Quand on démarre, on essaie de le faire bien, mais la routine s’installe après et on oublie quelques actions à mener’’, a averti M. Amar. ’’Aujourd’hui, c’est le défi que nous devons relever. Le vrai travail commence maintenant ce que nous avons réussi à faire grâce à l’appui de l’Etat des collectivités territoriales, des parents d’élèves et partenaires ainsi que toute la société civile, nous devons la préserver’’, a-t-il sensibilisé. Il a invité les acteurs du système éducatif à relever ’’le défi ensemble’’ à travers ’’un engagement citoyen’’ pour préserver la santé du corps enseignant et des apprenants. Le médecin-chef de région, Cheikh Sadibou Senghor, qui a pris part à la visite, s’est dit satisfait du respect du protocole sanitaire, du respect du port du masque et de la règle de la distanciation physique. ’’Nous sommes un peu rassurés au vu de ce qui a été constaté. Ce qui reste à faire, c’est le renforcement de la sensibilisation auprès des enseignants, des parents et faire en sorte que les élèves soient des relais de santé’’, a-t-il soutenu. La région de Louga compte 5651 candidats au baccalauréat, 7430 pour le Brevet de fin d’études moyennes, 11 493 inscrits au concours du Certificat de fin d’études élémentaires (CFEE) et 135 apprenants au niveau des centres de formation.

SK/OID/AKS