Reprise des cours à l’UCAD : un contrôle sanitaire strict au campus social, contre la Covid-19
APS
SENEGAL-UNIVERSITES-SANTE

Reprise des cours à l’UCAD : un contrôle sanitaire strict au campus social, contre la Covid-19

Dakar, 17 sept (APS) – Le Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD), chargé de l’hébergement et de la restauration des étudiants de l’Université Cheikh-Anta-Diop (UCAD), s’est imposé un contrôle à la fois sécuritaire et sanitaire pour prévenir notamment la Covid-19, a constaté l’APS.
 
 
Le protocole sanitaire édicté par les autorités médicales est rigoureusement appliqué dans l’enceinte du COUD, dont nul ne franchit les entrées sans montrer patte blanche, se désinfecter les mains avec du gel hydroalcoolique ou se les laver avec du savon.

Les étudiants et les visiteurs sont soumis par les agents de sécurité du COUD à un contrôle d’identité. Un contrôle de température est également mené à l’aide de scanners thermiques, dans le but d’éviter tout risque de propagation du coronavirus au sein du campus social de l’UCAD, qui est administré par le Centre des œuvres universitaires de Dakar.

’’Dès que vous franchissez les portes du campus social, vous vous rendez compte qu’il y a un dispositif de contrôle en termes de sécurité, lequel est jumelé à un contrôle sanitaire, pour lutter contre la propagation du Covid-19’’, fait remarquer le directeur adjoint du COUD, Khalifa Ababacar Diagne.

Pour mener le contrôle sanitaire, les agents du COUD sont aidés d’employés de la Croix-Rouge sénégalaise. Ces derniers ‘’veillent sur le respect strict des mesures édictées par les autorités sanitaires pour lutter contre la pandémie de Covid-19’’, fait observer M. Diagne.

Le contrôle sanitaire ne s’exerce pas seulement à l’entrée du campus social. ‘’Une fois à l’intérieur de la cité universitaire, pour fréquenter nos services ou entrer dans les pavillons (espaces d’hébergement des étudiants), les restaurants ou le service médical, il faut se désinfecter les mains’’, dit Khalifa Ababacar Diagne.

Pour éviter que la Covid-19 ne se propage dans les universités, le président de la République avait ordonné la suspension des enseignements académiques, à partir du 16 mars. Il a ensuite autorisé la réouverture des universités et la reprise des enseignements depuis début septembre.

Pour matérialiser cette décision du président de la République, éviter la ‘’surpopulation’’ du campus social et la circulation du Covid-19, la direction du COUD et le rectorat de l’UCAD ont décidé de recevoir des cohortes d’étudiants, les unes après les autres.

Ces mesures sont saluées par les étudiants, dont Alla Kane, l’adjoint du président de la commission pédagogique de l’Amicale des étudiant de la faculté des lettres et sciences humaines. ‘’Les responsables du COUD ont très tôt pris des mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le dispositif de contrôle sanitaire a été mis en place bien avant même le retour des étudiants’’, témoigne M. Kane.

’’Et 200 personnes sont en train d’être formées pour assurer la sensibilisation contre la Covid-19, à la faculté des lettres et sciences humaines. (…). Les étudiants sont prêts à reprendre les cours de la plus belle des manières, sans aucun risque de propagation du coronavirus’’, assure le leader étudiant.

Fallou Tall, un étudiant en licence 3 au département d’anglais de l’UCAD, trouve ‘’bonnes’’ les mesures prises par les autorités académiques, dont la désinfection des mains à l’entrée des campus, pour éviter la Covid-19.

’’Je pense que si ce dispositif est maintenu jusqu’à la fin de ce qui reste de l’année universitaire, si les étudiants respectent les mesures de protection individuelle, on peut éloigner la Covid-19 de l’université’’, assure-t-il.

DS/ESF/OID