Rentrée scolaire : l’IA de Louga invite les acteurs à une synergie d’actions
APS
SENEGAL-EDUCATION

Rentrée scolaire : l’IA de Louga invite les acteurs à une synergie d’actions

Louga, 26 sept (APS) - L’inspecteur d’académie de Louga, Bou Fall, a invité, jeudi, les acteurs du système éducatif, les parents et les collectivités territoriales à une synergie d’actions pour nettoyer les écoles et mettre à la disposition des élèves des fournitures scolaires afin que les cours puissent débuter dès le premier jour de la rentrée des classes .
 
"Nous avons donné des recommandations aux différents acteurs du système en partant de l’Inspection d’académie, en passant par l’Inspection de l’éducation et de la formation pour apprêter les écoles en vue d’une bonne rentrée scolaire", a-t-il dit.
 
L’IA de Louga s’exprimait lors d’un Comité régional de développement (CRD) consacré à la préparation de la rentrée scolaire 2019-2020 et à la revue des performances du programme lecture pour tous.
 
"Les recommandations sont une synergie des acteurs à la base pour nettoyer les écoles et mettre en place des fournitures pour les Collectivités territoriales et pour que les parents d’élèves amènent leurs enfants afin que les cours puissent débuter dès le premier jour", a soutenu M. Fall.
 
Il a précisé que le concept "Ubbi Tay Jang Tay" n’est pas encore parfait, mais qu’il consiste à tout faire pour ne pas perdre de temps entre l’ouverture officielle des classes et le démarrage des cours.
 
"Il y a des écoles où il ne peut pas y avoir d’excuses. Quand les enseignants sont présents, les salles de classes sont propres et ouvertes et les cours ne sont pas inondées, ils peuvent démarrer", a-t-il fait savoir.
 
Concernant les écoles qui sont dans les abris-provisoires, l’IA a insisté sur la nécessité de prendre les choses à bras le corps pour perdre moins de temps. "c’est cela l’esprit du slogan +Ubbi Tay Jang Tay", a-t-il dit.
 
"Les abris-provisoires sont la partie la plus petite de nos écoles. C’est souvent 8 ou 10%. Ce n’est pas négligeable, car l’idéal serait que tout le monde soit dans d’excellentes conditions", a-t-il reconnu.
 
Toutefois, il a souligné qu’aucune inspection d’académie "ne peut s’engager que dans toutes ses écoles que les cours vont démarrer à 100% dès le premier jour. Mais si vous avez 80 ou 90%, c’est déjà bien".
 
L’Inspecteur d‘académie de Louga est revenu sur les résultats du CFEE qui selon lui, ont connu "un bond de 10 points". "Pour le BFEM, on a fait un bond de près de deux points. Même si nous restons en dessous des 50% et pour le BAC, nous dépassons le taux national de 10 points", s’est-il félicité.
 
"Avec ces résultats, nous pouvons penser que par rapport au niveau national l’académie se porte bien. Toutefois, l’enseignement au Sénégal à un défi afin d’atteindre un taux de réussite de 80 ou 90%", a-t-il souhaité.

SK/ASB/OID