Pour une reprise des enseignements dès la rentrée, COSYDEP s’investit dans le nettoiement d’une école de Kaffrine
APS
SENEGAL-EDUCATION

Pour une reprise des enseignements dès la rentrée, COSYDEP s’investit dans le nettoiement d’une école de Kaffrine

Kaffrine, 4 nov (APS) – La Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (COSYDEP) a initié mercredi une opération de nettoiement de l’Ecole 5 de Kaffrine dans le but de contribuer à l’effectivité du démarrage des enseignements apprentissages dès le jour de la rentrée des classes.

Cet établissement scolaire du quartier de Diamagueune, dans la commune de Kaffrine, a été impacté par les récentes inondations survenues dans cette localité du centre du pays.

‘’Nous avons initié cette journée de nettoiement à l’école 5 pour que le slogan +Ubi tey jang tey+ (reprise des cours dès le jour de la rentrée) soit une réalité. . Après le temps perdu l’année à cause de la maladie à coronavirus, nous voulons que le quantum horaire soit atteint cette année’’, a expliqué la coordonnatrice régionale de la COSYDEP, Aïssatou Sanou Gaye Mbodj.

Elle a souligné que cette journée de nettoiement est organisée en collaboration avec d’anciens élèves de l’école. Elle a permis de nettoyer les différentes salles de classes de l’école et ses alentours.

‘’Nous voulons avoir des écoles salubres et fonctionnelles afin que les enseignements et apprentissages puissent démarrer dès les premiers jours de la rentrée scolaire’’, a indiqué Mme Mbodj.

 Elle a annoncé que la COSYDEP allait organiser incessamment des émissions radios décentralisées dans tous les départements de Kaffrine afin de davantage sensibiliser les populations en faveur du concept +Ubi tey jang tey+.

Aussi, a fait savoir Aïssatou Sanou Gaye Mbodj ‘’ la COSYDEP a prévu de remettre des Kits d’hygiène à l’inspection de l’éducation et de la formation (IEF) de Kaffrine pour mettre les élèves et les enseignants dans de bonnes conditions et éviter les risques de contamination au COVID 19.

 ‘’La COSYDEP nous accompagne à rendre possible un démarrage des cours dès les premiers jours de la rentrée. Cette journée de Set-Setal tenue à l’école 5 est très importante car elle est l’une des écoles de Kaffrine les plus impactées par les inondations. C’est une activité très importante’’, a magnifié le secrétaire général de l’IEF de Kaffrine, Adama Faye.

‘’Nous nous félicitons de l’initiative de la COSYDEP qui est un acteur et un partenaire majeur du système éducatif. Cette organisation s’active toujours pour que les élèves puissent être mis dans d’excellente conditions pour que la rentrée puisse être effective’’, a pour sa part salué le secrétaire général régional du syndicat autonome des enseignants du moyens et secondaire du Sénégal (SAEMSS) à Kaffrine, Wandifa Mané.

Il a ainsi appelé les autorités territoriales et étatiques à prendre toutes les dispositions nécessaires pour que les conditions soient réunies afin que les enseignements et apprentissages puissent être effectifs dans le pays.

‘’L’année dernière, nous avions perdu beaucoup de temps. Donc, il ne faudrait pas que ce temps puisse être perdu cette année. Il faudrait utiliser ce temps à bon escient pour prendre en charge toutes les préoccupations et les revendications des organisations syndicales afin d’assurer cette année une stabilité pour que le quantum horaire puisse être effectif’’, a invité Wandifa Mané.
 
‘’Nous appelons la communauté éducative à accélérer la cadence et à marcher dans la même direction afin que le Sénégal ait un système éducatif de qualité et performant ‘’, a-t-il insisté.

‘’Il était nécessaire de nettoyer l’école 5 qui a toujours été impactée par les inondations. Nous apprécions vivement cette belle initiative de la COSYDEP’’, a salué le coordonnateur du forum civil section Kaffrine, Malick Loum qui appelle les collectivités territoriales à remettre à temps les fournitures scolaires aux ayants droit.

Visiblement satisfaite, la directrice de l’école 5, Ndiémé Ndao Tamba a remercié la COSYDEP pour dit –elle avoir bien nettoyé les salles de classes et les alentours de son école.

‘’Le concept +Ubi tey jang tey+ sera à l’ordre du jour à l’école 5 de Kaffrine’’, a assuré Mme Tamba.

MNF/AKS