Plus de 575 millions des Nations Unies pour atténuer l’impact du Covid-19 sur l’éducation
APS
SENEGAL-EDUCATION

Plus de 575 millions des Nations Unies pour atténuer l’impact du Covid-19 sur l’éducation

Dakar, 12 juin (APS) - Le système des Nations Unies au Sénégal, par le biais de l’ UNESCO, a mis en place un projet d’un million de dollars USD, soit 576 millions 579 mille 550 de francs CFA, pour atténuer l’impact du nouveau coronavirus sur l’éducation, a appris l’APS, vendredi.
 
"Pour atténuer les impacts de la COVID-19 sur l’éducation, les Nations Unies au Sénégal, sous l’égide de l’UNESCO, ont mis en place un projet de 1 million USD, soit 576.579.550 FCFA’’, explique un communiqué reçu à l’APS. Le communiqué précise que ce projet, "financé par le Fonds d’affectation spéciale multipartenaires pour la réponse et le rétablissement (UN COVID-19 MPTF)’’, sera mis en œuvre en coopération avec l’UNHCR, l’UNICEF et l’UIT.
 
Il souligne que "le projet vise à assurer la continuité de l’apprentissage pour les enfants et les jeunes les plus vulnérables, durant la fermeture des écoles et des établissements d’enseignement causée par la pandémie de COVID-19". 
 
"Cet appui passe par le déploiement d’une gamme de solutions d’enseignement à distance pour s’adapter à différents contextes et conditions, et en particulier aux besoins d’apprentissage de la plupart des enfants et des jeunes marginalisés (...)", explique le communiqué.
 
Il indique que l’accent est mis sur le déploiement de solutions innovantes d’apprentissage à distance dans le contexte du Sénégal, via par exemple la programmation radiophonique et l’enseignement numérique. 
 
Selon le communiqué, "les solutions d’apprentissage numérique offrent des possibilités d’interactions entre enseignants et apprenants et d’ajustements immédiats aux activités et aux parcours d’apprentissage’’. 
 
"Ainsi, ils soutiennent la modernisation de la prestation de services éducatifs, qui aide à bâtir un système éducatif résilient mieux préparé pour des futures crises similaires et la mise en œuvre de la vision à long terme des ministères impliqués", poursuit la même source.
 
Le projet soutient principalement le gouvernement sénégalais par l’intermédiaire du ministère de l’Education nationale et du ministère chargé de la Formation technique et professionnelle (EFTP), et s’appuie sur les avantages comparatifs de l’UNESCO, de l’UNICEF, de l’UNHCR et de l’UIT. 
 
Il s’appuie par ailleurs, sur les partenariats existants avec le secteur privé (notamment Microsoft et l’industrie des médias), les organisations de la société civile, dont le réseau national des radios communautaires du Sénégal (URAC), et les organisations travaillant avec les enfants handicapés. 
 
"Au total, le projet devrait permettre d’étendre les solutions d’apprentissage à distance à environ un million d’apprenants qui, autrement, resteraient privés de possibilités d’apprentissage en raison de la fermeture d’écoles et d’établissements d’EFTP à cause de la pandémie (...)", renseigne-t-il.

BHC/ASB/ASG