Mbour : le mouvement AMDEM offre des cours de renforcement aux élèves
APS
SENEGAL-EDUCATION-ENCADREMENT

Mbour : le mouvement AMDEM offre des cours de renforcement aux élèves



Mbour, 29 août (APS) - Les responsables du mouvement politique "Agir avec Macky pour le développement de Mbour (AMDEM)" ont démarré, lundi, des cours de vacances gratuits au profit des élèves des écoles élémentaires et moyen secondaire de la commune de Mbour, a constaté l’APS.


Cette activité qui se poursuivra jusqu’au vendredi 23 septembre prochain vise à renforcer les capacités des bénéficiaires dans différentes matières pédagogiques, notamment le français, les mathématiques et la physique chimie, a précisé Alioune Badara Diagne, président de la commission Education du mouvement.


Ce mouvement qui compte pérenniser ces cours de vacances et enrôler le maximum d’élèves, est en partenariat avec l’Inspection de l’éducation et de la formation (IEF) de Mbour et divers autres mouvements associatifs et d’étudiants.



"A travers une telle initiative, nous voulons contribuer à la formation de bonne qualité de futurs cadres aptes à œuvrer pour le développement de Mbour...", a expliqué M. Diagne, dans un entretien avec l’APS.


Pour la première édition de ces cours de vacances, les quatre sites retenus ont connu une affluence monstre au premier jour.

En plus du siège du mouvement, au quartier Diamaguène qui abrite les cours pour les élèves du moyen secondaire, les écoles Cheikh Demba Niang du quartier "Onze novembre", Médine et Cheikh Mbaba Sow du quartier Escale accueilleront les enfants, venus très nombreux pour se faire inscrire.


Le mouvement AMDEM a également eu à encadrer des candidats de Mbour aux différents concours de l’Ecole nationale de l’Administration (ENA) en cours.


"On ne peut pas avoir pour ambition de doter notre ville de ressources humaines de qualité et ne pas encadrer les élèves et autres jeunes dans leur cursus scolaire, en les mettant dans les meilleures conditions d’apprentissage et de formation. C’est pourquoi nous insistons surtout sur l’éducation dans nos activités", a soutenu Alioune Badara Diagne.


 


ADE/PON