Mbour : Le dara El Hadj Mor Talla Dieng se veut ’’un modèle’’ dans l’enseignement islamique
APS
SENEGAL-ISLAM-EDUCATION

Mbour : Le dara El Hadj Mor Talla Dieng se veut ’’un modèle’’ dans l’enseignement islamique

Mbourokh Toucouleur (Mbour), 7 nov (APS) – Le président de l’Association pour l’enseignement de la récitation du coran et des sciences islamiques (AERCSI), El Hadji Ndiouga Dieng, dit vouloir faire du daara El Hadj Mor Talla Dieng un modèle dans l’enseignement islamique.
 
Implanté dans le village de Mbourokh toucouleur, dans le département de Mbour (ouest), ce daara qui accueille près de 200 apprenants, dispense gracieusement l’apprentissage du coran à des enfants issus, pour la plupart, de familles démunies.
 
’’Pour permettre à ces enfants de bien apprendre le coran et les sciences islamiques, dans de très bonnes conditions, nous les logeons et les nourrissons. Nous avons, d’ailleurs, construit un poste de santé pour leur prise en charge en cas de maladie et cette prise en charge sanitaire profite également aux populations locales et des localités environnantes’’, a signalé M. Dieng.
 
Après des études dans les pays du nord, dans le domaine des sciences islamiques, El Hadji Ndiouga Dieng qui a construit plusieurs mosquées et écoles coraniques sur une bonne partie du territoire national, a hérité ce daara de son père, Mor Talla Dieng, en 1990.
 
Grâce à ses terres, il s’est engagé aussi dans l’agriculture et l’élevage pour mieux prendre en charge les apprenants qui, du coup, n’ont pas besoin de mendier pour survivre.
 
’’C’est ce qui nous a permis de former plusieurs centaines d’enfants qui ont mémorisé l’ensemble du coran. Ils ont appris les sciences islamiques’’, a-t-il confié à l’APS.

Ce dimanche, El Hadji Ndiouga Dieng va célébrer la ’’Journée du daara’’ pour marquer la sortie des élèves qui ont fini leur apprentissage de mémorisation du coran.
 
Selon lui, après cette première phase d’apprentissage, ces élèves coraniques dont les parents le souhaitent, peuvent poursuivre leur cursus dans sept instituts qu’il a mis en place afin d’approfondir leurs connaissances.
 
’’La première phase d’apprentissage, je l’offre gratuitement à tout enfant, mais pour poursuivre leur cursus, il va falloir payer, parce que nous avons recruter des professeurs que nous payons par nos propres moyens. Pour ceux qui veulent poursuivre les enseignements supérieurs, nous avons aussi des universités partenaires prêtes à les accueillir’’, a-t-il indiqué.
 
Ancien premier adjoint au maire de la commune de Mbour et ancien conseiller des Affaires religieuses du président Abdou Diouf, El Hadji Ndiouga Dieng a remercié le président de Macky Sall pour l’électrification de son école coranique.
 
ADE/OID