Education de base : vers l’ouverture de nouveaux ‘’daara’’
APS
SENEGAL-EDUCATION

Education de base : vers l’ouverture de nouveaux ‘’daara’’

Saly-Portudal, 5 mars (APS) – Le ministère de l’Education nationale a entamé, jeudi, à Saly-Portudal (ouest), la sélection de 420 ‘’daara’’ (écoles coraniques), qui bénéficieront d’un financement additionnel du Projet d’amélioration de la qualité et de l’équité dans l’éducation de base (PAQEEB).
 
L’arrêté qui crée ces ‘’daara’’ a été signé, et la construction de 64 d’entre eux est presque achevée, a-t-on appris du ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla.
 
La moitié de ces écoles va démarrer ses activités cette année, a annoncé M. Talla, ajoutant que le premier ‘’daara’’ sera inauguré par le chef de l’Etat, Macky Sall, lors d’une ‘’tournée économique’’ qu’elle va effectuer dans la région de Matam (nord).
 
A Saly-Portudal, le ministre de l’Education nationale a rappelé que le PAQEEB est mis en œuvre par l’Etat du Sénégal, avec le soutien financier de la Banque mondiale.
 
Plusieurs chefs religieux, des maîtres coraniques, des associations islamiques et des responsables d’organisations de promotion de l’enseignement coranique ont pris part au lancement de la sélection des ‘’daara’’ qui vont bénéficier du financement additionnel du PAQEEB.
 
‘’Cette cérémonie est le couronnement du partenariat fécond entre la Banque mondiale et notre pays, une collaboration efficace, qui a permis, en un temps record, de mobiliser ce financement additionnel ô combien important pour la mise à niveau des ‘daara’, en vue de leur modernisation et de leur intégration dans le système éducatif’’, a souligné Mamadou Talla.
 
Le Projet d’amélioration de la qualité et de l’équité dans l’éducation de base va assurer l’‘’universalisation de l’accès’’ à l’école, la qualité des enseignements et des apprentissages, et la ‘’gestion participative et transparente’’ des ‘’daara’’, selon M. Talla.
 
‘’Cet important projet, pour un montant global de 4.171.243.886 francs CFA, dans sa phase pilote, a accompagné 100 ‘daara’, dans neuf inspections d’académie et 20 inspections départementales de l’éducation et de la formation retenues parmi celles qui ont le plus faible taux de scolarité’’, a-t-il expliqué.
 
En plus de la mémorisation du Coran, les ‘’daara’’ pilotes sélectionnés sur la base de critères ‘’objectifs’’, selon le ministre de l’Education nationale, ont bénéficié d’apprentissages en lecture/écriture et en mathématiques, en langue française, a précisé M. Talla. 
 
Selon lui, des enseignants dont l’aptitude est certifiée par les inspections départementales de l’éducation et de la formation ont été formés et recrutés par les maîtres coraniques.
 
‘’Dans le but de créer des conditions optimales de réussite, 100 ‘daara’ ont eu à exprimer leurs besoins à travers des contrats de performance qu’ils ont pu négocier et signer avec les inspections de l’éducation et de la formation’’, a souligné le ministre de l’Education nationale.
 
La modernisation des ‘’daara’’ a également permis à leurs élèves de poursuivre leurs scolarisation et de contribuer au développement socioéconomique du pays, selon Mamadou Talla.
 
Outre l’apprentissage du français, de l’écriture et de la lecture, les ‘’daara’’ vont enseigner à leurs élèves la santé, l’hygiène, la nutrition, la protection des enfants, etc.


ADE/ASG/ESF